Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06.02.2017

Tizan prend l'avion !

album,élan vert,critique,tizan,Île mauriceUne amie, qui a récemment eu la chance de voyager sur AIR MAURITIUS, m'a envoyé cette jolie nouvelle : notre album est à l'honneur à la page LIRE du magazine trimestriel (n°86 de janvier-février-mars) de la compagnie, présent dans tous les avions de la flotte !

 

 

Tizan et l'Arbre à Bonbons
(Tizan and the Sweeties Tree)

Voilà un livre qui sent bon le conte traditionnel. Cette histoire a longtemps tenu les enfants en haleine dans notre île alors qu'elle était soufflée par les mamies et papis lors de paisibles après-midis sous les manguiers. L'auteur, Amarnath Hosany, aux côtés de Véronique Massenot, s'est emparé de l'histoire du gourmand Tizan qui se régale des bonbons achetés chaque samedi. Mais il en voudrait toujours plus. Alors va germer l'idée de faire pousser un arbre de ces « gâteaux-canettes » dans un coin secret de la forêt. Ce projet va-t-il se réaliser ? L'illustration est signée de Sébastien Chebret, qui a su faire pétiller la magie de l'île Maurice et de ses belles histoires pour les plus petits.

This is a book with a nice touch of traditional storytelling. A tale which kept our island children entertained for many years, when it was told by grandma and grandpa on peaceful afternoons under the mango tree. Amarnath Hosany and Veronique Massenot have taken up' the story of greedy Tizan who loved the sweets he bought every Saturday. But he always wanted more. And so he planted one of his gateau canettes in a secret place in the forest. How did his project fare? Illustrations are by Sebastien Chebret who has managed to give a sparkle to the magic of Mauritius and its stories for the very young.

 

Merci Alix ! ;)

*

08.06.2016

Deux sélections qui font rêver... ♥

Si vous venez souvent ici, vous le savez, j'aime les îles ! Surtout celles qui sont loin, sous les Tropiques, dans l'Océan Indien... ;)

Alors, imaginez ma joie d'apprendre que La Perruche et la Sirène est dans la sélection du Prix Paille-en-Queue à La Réunion !

Et puis, plus loin encore, on aime aussi mes albums : voilà que je découvre À Plume, à Poil et à Paillettes en course pour le Prix Livre Mon Ami en Nouvelle-Calédonie ! (Pour ceux qui connaissent l'album, il y a un petit quiz à faire en ligne.)

appp+lasirene.jpg

Et vous, chers visiteurs, d'où me lisez-vous ? D'une île plus proche mais belle, très belle, néanmoins ? D'une ville immense (ou un peu moins), bruyante mais tellement attachante ? Ou peut-être bien d'un petit coin de verdure tenu secret ?

Faites-moi rêver vous aussi !

*

30.05.2016

Envie de jouer (avec une baleine à pattes) (pour gagner un livre dédicacé) ?

Chers lecteurs, chers visiteurs, chers @mis et @bonnés,

répondez-moi franchement. Avez-vous envie de jouer ? Avec une baleine à pattes ? Pour gagner 3 exemplaires de mon prochain album à paraître chez L'Élan Vert ?

Oui ?

C'est parti !

Voici quelques extraits des illustrations : cette fois encore, elles sont (superbes et) signées... signées... Peggy Nille ! Mais ça, c'est trop facile à deviner. Pour gagner, il va falloir chercher plus loin. ;)

baleine 03.jpg

baleine 04.jpg

Vous savez que Ganesh le Gourmand, notre premier album réalisé ensemble, est adapté de la tradition hindoue... Que Le Vieux Tigre et le Petit Renard, notre second dans la même collection, est inspiré d'un conte originaire de Chine...

Alors, d'après vous, de quel endroit du monde nous vient cette drôle d'histoire de baleine à pattes ? Votre réponse peut être un continent ou (mieux !) une région.

Les gagnants seront tirés au sort parmi toutes les bonnes réponses données en commentaires de cette note avant vendredi 3 juin midi. (Et si vous êtes vraiment très nombreux à participer, j'ajouterai deux livres à remporter, comme je l'avais déjà fait ici !)

capture-20160217-125926.jpg

Bonne chance @ tous !

*

27.01.2016

Des mots doux pour le Facteur...

...postés sur les ondes par Érik Poulet-Reney, auteur et critique littéraire à la radio par ailleurs !

FCcp1.jpg

« Objets inanimés avez-vous donc une âme ? » A l’initiative de Véronique Massenot, figurez-vous que l’œuvre monumentale du fameux Facteur Cheval est devenue, sous sa plume, un lieu surréaliste où la nuit les sculptures de pierre s’animent pour voyager d’un quartier à un autre. Une manière de faire le tour du monde à moindre frais  !

FCcp3.jpg

En témoigne le parcours sympathique de César et Vercingétorix jusqu’en Suisse, alors qu’Archimède se réjouit de partir en Inde visiter les temples. S’ensuit la caravane des animaux, cochons, dromadaires, sur la route d’Alger et des jardins exotiques, jusqu’à la gargouille attirée par l’Egypte, accueillie par les momies au pied des pyramides...

FCcp2.jpg

Tout un manège poétique, fantasque et dépaysant pendant que le bon Facteur Cheval se repose de ses tournées. Mais que de cartes postales recevra-t-il rien que pour lui, le lendemain, écrites à l’encre de la nuit avec la pointe des étoiles par tous ses amis !

Un très joli hommage de Véronique Massenot illustré en force et avec une palette généreuse par Isabelle Charly.

merci facteur,isabelle charly,facteur cheval,palais idéal,érik poulet-reney,radio,critique,revue de presse,pont des arts,élan vert

...ou publiés en ligne sur le site Ricochet-Jeunes, celui d'Opalivres ou encore ceux de la librairie bordelaise Comptines et du Neuf à Saint-Dié. Quelques extraits (dans le désordre ^^) :

Une histoire qui fait voyager, un tour du monde extraordinaire qui laisse l’imagination vagabonder : merci Facteur, merci Véronique et Isabelle !

L'adéquation de l'histoire à l’œuvre d'art est vraiment réussie, simple et efficace, c'est un livre à raconter et à chercher tout comme le palais est un lieu à explorer. Dès 5 ans mais bien plus tard aussi !

Cet album est une invitation au voyage à travers le rêve du Facteur Cheval. Et aussi fou que cela puisse paraître, un rêve devenu réalité... Le Palais idéal est une œuvre incroyable dont on nous parle trop peu souvent... Enfin un ouvrage qui lui rend justice, à distribuer partout dans le monde !

 

Comblée, je n'aurai qu'une réponse : « Merci à tous ! »

Et puis, allez, je ne résiste pas au plaisir de rediffuser ici cette petite animation que je me suis amusée à créer pour la sortie du livre...

 


Post-scriptum : bientôt des annonces d'ateliers d'art postal et de rencontres en bibliothèque ou sur des salons du livre... Restons connectés ! ;-)

*

22.09.2015

La Perruche et la Sirène

J☼IE ! Mon tout nouvel album, consacré au grand Matisse et à ses papiers découpés, vient d'arriver à la maison : merci Vanessa, pour tes superbes illustrations !

perrucheinsta.jpg

(> "clic" sur l'image pour découvrir mon Instagram ^^)

*

11.09.2015

Baleine ou sirène ?

La bonne réponse est : "les deux, mon capitaine" !

Vous vous souvenez ? Dans cette note, je vous annonçais la parution prochaine de deux albums, l'un illustré par Peggy Nille et l'autre par Vanessa Hié.

vanessa hié, peggy nille, élan vert,

Le premier, un petit "conte d'ailleurs" - comme Ganesh le Gourmand ou Le Vieux Tigre et le Petit Renard - n'est pas encore parti chez l'imprimeur, mais je peux tout de même vous annoncer qu'on y verra LA star des mers : ZE baleine ! Enfin... en fait, on la découvrira plutôt AVANT qu'elle devienne cette méga-vedette des océans ! (Même que je vous raconterai pourquoi et comment la baleine s'est jetée à l'eau.)

Le deuxième, un "Pont des Arts" - comme récemment Merci Facteur ! - est sur le point de sortir et j'ai vraiment hâte de le découvrir grandeur nature ! D'autant que la genèse de cet album, consacré à Matisse, fut un peu particulière...

Tout a commencé, sans que je m'en doute à l'époque, dans une classe de Maternelle. D'ailleurs, j'avais raconté la séance ici. Depuis que je travaille pour cette collection passionnante, j'ai fait ce genre de choses plusieurs fois. Mais jamais l'exercice n'avait conduit à un VRAI livre : magique. ♥

Avant de vous en montrer un peu plus, j'aimerais vous faire découvrir une petite vidéo réalisée par le musée d'Amsterdam où est conservée l'œuvre en question : La Perruche et la Sirène...

 

 

@ suivre !

*

05.06.2015

Merci Facteur !

Chers lecteurs occasionnels ou réguliers, chers visiteurs fidèles ou entrés par hasard, chers amis et chers inconnus, je suis très fière de vous présenter mon tout dernier livre !

Il s'agit d'un album de la collection Pont des Arts (éditions de L'Élan Vert) inspiré par l'œuvre extraordinaire de Ferdinand Cheval : son Palais Idéal, sis dans la Drôme (26) à Hauterives exactement.

Je suis fière parce que ce projet me tenait à cœur depuis très, très longtemps. Et parce que le résultat dépasse tout ce que j'ai pu espérer, grâce à Isabelle Charly - oui oui, LA Isabelle Charly de Milos-! - qui non seulement l'a rendu possible mais a réalisé pour lui de vrais bijoux d'illustrations ! (D'ailleurs, même le rendu des couleurs à l'impression est somptueux-!)

Mais puisque nous parlons courrier, je vous invite à lire cette carte postale. Celle-ci vous donnera, je pense, un petit aperçu du ton de cet album...

 

Carte postale mai VM.jpg(> "clic" sur l'image pour voir plus grand)

 

Et puis, pour vous en faire découvrir plus encore, je vous adresse avec plaisir ces deux minutes (et des brouettes pleines de poussières-^^) de fantaisie "brute" cousues main et sur mesure...

 


*

20.03.2015

Exposition « Ponts des Arts »

Du 11 mars au 25 avril

la fameuse collection « Pont des Arts »

s'expose à l'Espace culturel Leclerc de Blois (41) !

Vous y verrez une trentaine d'originaux, dont ceux de...

 

...Bruno Pilorget !

Ainsi que beaucoup d'autres, signés Delphine Jacquot, Judith Gueyfier, Xavière Devos, Fred SochardChristine Destours et Antoine Guilloppé.

 
Deux moments forts ponctueront cette belle mise en avant :
D'abord, une rencontre professionnelle animée par Amélie Léveillé (éditrice) et Fred Sochard (illustrateur) aura lieu le jeudi 9 avril à 19h30 : « Comment parler d'art aux enfants ? » Alain Goulesque (directeur de la Fondation du doute) et Pascale Josserand (conseillère pédagogique en arts visuels) seront présents.
Puis, le samedi 18 avrilChristine Destours et Xavière Devos vous dédicaceront leurs albums.
 
Ne ratez pas pas cette occasion de découvrir une collection unique et qui a tout pour elle : intelligence et beauté ! :)
 

*

08.12.2014

Sono così felice !*

J' l'Italie !

Voyage sur un Nuage Italie.jpg

 

(*Je suis tellement heureuse !)

Après l'anglais, l'allemand, le coréen, le chinois, l'espagnol et le portugais... voici mon premier titre en italien. Et il y en aura bientôt deux autres ! Ô joie, claquettes debout sur le bureau et tout le tralala ! ^^

*

16:01 Publié dans Ligne 9 (Station Bonne Nouvelle) | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : traduction, italie, pont des arts, élan vert, chagall | |  Facebook | | | Pin it!

12.11.2014

Nom de Code : Pompidou (2)

Renzo Piano : « The book will be beautiful for children and also for adults!! » 

Richard Rogers : « Thank you so much for sending me a copy of NOM DE CODE POMPIDOU. It is absolutely wonderful. Many congratulations on a beautiful book! Please would you let me know if there is a website where we can buy more copies? »

Vous imaginez ? Le tam-tam dans le cœur, quand on reçoit ce genre de messages dans sa boîte ? Je crois qu'ensuite j'ai passé la journée à faire des claquettes sur mon bureau ! ^^

chien.jpg

Ce qui rend tout aussi joyeux, c'est de rencontrer des classes de lecteurs enthousiastes. En mai dernier, j'étais dans la région de Chartres pour le Prix Écolire et j'ai été gâtée - regardez !

DSCF6831.JPG

DSCF6840.JPG

DSCF6835.JPG

En parlant de Prix... La bibliothèque d'Aubigny-sur-Nère (18) a créé un prix littéraire des ouvrages publiés en région Centre et Nom de Code : Pompidou a reçu le Prix du meilleur livre jeunesse ! Par ailleurs, Fred et moi venons d'apprendre que notre album figure dans la sélection du Prix Littéralouest 2015... @ suivre, donc !

pompidou,élan vert,musée,beaubourg,album,pont des arts,fred sochard

Pop ! Pop ! Pop !

 *

07.11.2014

Nom de Code : Pompidou (1)

pompidou,élan vert,musée,beaubourg,album,pont des arts,fred sochardLe temps passe, les livres naissent et je réalise tout-à-coup que j'ai peu parlé de mon dernier "Pont des Arts" : Nom de Code Pompidou, illustré par Fred Sochard.

J'avais juste évoqué, dans cette note, les repérages effectués avant l'écriture du texte. Il est temps de vous en dire un peu beaucoup plus... ou de laisser les autres en parler à ma place ! (Oui, c'est bien ça. Et surtout, reposant ! ^^)

 

CHOISIR UN LIVRE est enthousiaste et l'a classé dans ses albums "incontournables" - ça fait super plaisir !

Nom de code Pompidou… Un titre bien étrange pour un album qui l’est encore plus et dont les petits lecteurs ressortiront tout « ébouriffés du cerveau » ! Il faut dire que les inspecteurs Deverre et Defer sont on ne peut plus loufoques… ce qui n’est pas sans rappeler un autre couple de policiers de la littérature enfantine, à savoir Dupond et Dupont. Les enfants s’amuseront de leurs pitreries et des nombreux néologismes dont ils sont les auteurs involontaires. Ici tout est invention (les mots, les images…) et tout le monde semble avoir le cerveau en ébullition. Chaque page est un feu d’artifice où les mots eux-mêmes dansent et se parent de couleurs éclatantes. Mine de rien, se glissent au milieu des illustrations vives et colorées une vingtaine d’œuvres de l’art moderne ou contemporain, qui deviennent elles-mêmes des protagonistes du récit. À la fin, deux doubles-pages rétablissent la vérité en ce qui concerne les curiosités du Centre Pompidou… ce qui permettra de voir combien cet album cache une réelle portée pédagogique sous son masque de pitre. Une très belle réussite !

pompidou,élan vert,musée,beaubourg,album,pont des arts,fred sochard

OPALIVRES, qui l'a sélectionné parmi les meilleurs albums 2013, le présente ainsi :

Le plus souvent, les livres de la collection Pont des Arts nous invitent à découvrir une œuvre artistique à travers une histoire plus ou moins imaginaire permettant aux lecteurs de mieux la connaître. Cette fois, il s’agit d’aborder, en même temps que des peintures, sculptures… le contenant qui les abrite : BeaubourgSon architecture, très controversée à l’époque, sert de prétexte aux auteurs pour jouer avec ses détracteurs. (...)

Original et ludique, ce livre (...) pourra aussi être une excellente préparation à une visite du bâtiment (...) et une approche à la découverte d’œuvres d’art moderne. Les clins d’œil aux œuvres sont très nombreux et quelques pages documentaires finales apportent des informations utiles.

 

pompidou,élan vert,musée,beaubourg,album,pont des arts,fred sochardCe à quoi Bibliothèque pour Tous ajoute, dans son Hebdo des Notes :

C’est dans un parcours très coloré, insolite et semblant en perpétuel mouvement que nous entraînent les deux inspecteurs aux allures de Dupond et Dupont. Dialogues, jeux de mots et effets de typographie rendent le texte vivant et dynamique. L’architecture des lieux, tels le jardin d’hiver de Jean Dubuffet, les escalators comparés à un immense toboggan ou le hall d’entrée, est particulièrement bien représentée (…)

 

Les lecteurs eux-mêmes et les passionné(e)s de littérature jeunesse s'expriment sur le Net : Judith & Sophie ont été séduites par l'histoire captivante et les illustrations pleines de punch tandis que Rue des Livres parle également de feu d'artifice ! C'est simple, en lisant tous ces mots doux, mon cœur fait Tuuung Ting Ting Ting ! (Hé hé... Lisez l'album, vous comprendrez ! ^^)

Déjà que mon petit palpitant avait quasi explosé quand les auteurs du bâtiment, les architectes Piano et Rogers, nous avaient adressé de superbes compliments... Mais chut ! je vous en parle très bientôt, avec d'autres (excellentes) nouvelles et des travaux d'élèves réalisés autour du livre.

pompidou,élan vert,musée,beaubourg,album,pont des arts,fred sochard*

@ suivre !

*

02.07.2014

Comme un "Pont des Arts" (4)

Suite et fin de cette passionnante saga ! Où l'on verra que la vie d'artiste - mais aussi de modèle - n'est pas forcément de tout repos. ;-)

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

 

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

 

Bravo et merci à tous les élèves, ainsi qu'à leurs professeurs - aussi fidèles que sympathiques ! Vous avez bien travaillé : vacances méritées ! :-)

*

01.07.2014

Comme un "Pont des Arts" (3)

Et les CP-CE1 ? De quel tableau se sont-ils inspirés pour écrire leur histoire ? Un Picasso : ce Portrait de Dora Maar

 pont des arts, élan vert, picasso, atelier d'écriture, rencontres scolaires, école élémentaire

Le souci, c'est qu'un portrait offre peu d'éléments à partir desquels commencer à faire travailler son imagination. Un fond, une chaise, une femme : c'est maigre ! Du coup, plutôt que de partir du tableau pour inventer une histoire de toutes pièces, les enfants ont imaginé l'histoire de cette peinture et les circonstances dans lesquelles ce portrait avait pu être réalisé - non sans y mettre un peu d'humour, bien sûr...

Chemin de fer au tableau, c'est l'heure des ciseaux !

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

 

Concernant les illustrations, j'ai en effet proposé de les initier à la technique du collage. (Oui, c'est mon dada, j'avoue ! ^^) Et pour gagner un peu de temps - nous avions seulement deux séances devant nous - mais aussi pour que l'ensemble ait une certaine unité visuelle bien qu'il soit réalisé par des groupes d'illustrateurs différents, j'avais préparé un assortiment de papiers à utiliser prioritairement. Je m'étais inspirée des motifs peints par Picasso (vêtements, cheveux, décors).

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

 

Bon, les ciseaux sont prêts ? C'est parti !

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

 

Le résultat final, demain !

@ suivre :-)

*

30.06.2014

Comme un "Pont des Arts" (2)

Tandis que les élèves de Grande Section s'intéressaient à Matisse, la classe de CP - nous sommes toujours à l'école Camille Claudel de Triel-sur-Seine (78) - avait choisi de travailler sur Van Gogh.

N'arrivant pas à départager, malgré le recours au vote, ceux qui préféraient s'inspirer de La chambre des partisans de Terrasse du café le soir, je proposai que l'on essaie d'intégrer les deux œuvres au récit... Plutôt arrangeante, comme éditrice, n'est-ce pas ?

Ensuite, les choses se passèrent selon le même processus qu'avec l'autre classe, en commençant par l'observation minutieuse et le repérage d'éléments pouvant déclencher ou nourrir notre future histoire. Très vite, nous avons repéré, par exemple, au fond du tableau Terrasse du café le soir, une silhouette rouge - une femme de dos, vraisemblablement. Il fut décidé qu'elle serait notre héroïne. (Enfin... l'une des deux ! ^^)

 

Et c'est ainsi que naquit...

capture-20140626-191225.jpg

capture-20140626-191417.jpg

capture-20140626-191546.jpg

capture-20140626-191716.jpg

capture-20140626-192012.jpg

capture-20140626-191934.jpg

capture-20140626-192045.jpg

capture-20140626-192139.jpg

capture-20140626-192400.jpg

capture-20140626-192526.jpg

@ suivre !

*

27.06.2014

Comme un "Pont des Arts"

Si vous êtes un visiteur fidèle, vous connaissez déjà la collection - je vous en parle souvent. Mais, si vous déboulez ici pour la toute première fois, une petite mise à jour ici (sur le site de l'éditeur) ou  (sur celui de la revue Dada) pourra être utile à la compréhension de ce qui suit.

Cela dit, le principe est simple : les auteurs des albums publiés dans cette collection doivent imaginer une histoire "à partir" (ou "autour" ou "inspirée") d'une œuvre d'art pour amener le lecteur jusqu'à elle.

Depuis le début de cette aventure, j'ai eu le grand bonheur d'en écrire cinq, respectivement consacrés à Chagall, Hokusai, Le Corbusier, Picasso et Piano & Rogers. (Le sixième est en préparation !) Quand je rencontre des classes qui ont lu ces livres, j'aime expliquer la manière dont je travaille à cette écriture-là, forcément particulière. Mais le plus intéressant reste de s'y essayer tous ensemble. Et c'est ce que nous avons fait cette année, à l'école Camille Claudel de Triel-sur-Seine (78) - je vous montre !

En Maternelle, nous avons choisi un collage de Matisse, La Perruche et la Sirène.

affiche.jpg

Nous l'avons tout d'abord minutieusement observé, puis décrit avec nos mots à nous. Ensuite, nous avons cherché ce qui pouvait bien relier l'oiseau tropical et la femme-poisson. Sans réponse évidente, il faut imaginer. Pourquoi ces deux personnages ? Évoluent-ils dans le même univers ? Fonds marins ? Forêt tropicale ? Que faudrait-il pour qu'ils puissent se rencontrer ? Voilà, l'écriture s'était mise en route...

Une fois l'histoire établie, j'ai dessiné le chemin de fer au tableau. Bien sûr, tout cela se fait en discutant avec les enfants du pour et du contre de tel ou tel choix de mise en page - un vrai travail d'éditeur auquel ils participent avec joie !

DSC_0781.JPG

C'est ici que je leur ai lâché la main. Ensuite, la classe de Marie-Jo a poursuivi seule sa création. J'ai découvert le livre terminé hier et l'ai feuilleté pour vous, regardez !

DSC_1165.JPG

DSC_1181.JPG

DSC_1167.JPG

DSC_1168.JPG

DSC_1169.JPG

DSC_1171.JPG

DSC_1172.JPG

DSC_1173.JPG

DSC_1175.JPG

DSC_1176.JPG

DSC_1177.JPG

DSC_1179.JPG

DSC_1180.JPG

*@ suivre !

*

05.05.2014

J'♥ la Corée !

Après L'Ogre de Silensonge, Mon petit Baluchon, Au Jardin de mon Cœur et Voyage sur un Nuage, voici Les Trois Musiciens partis à la rencontre de nouveaux lecteurs coréens !

traduction,corée

행복한 독서! Bonne lecture !

*

09:36 Publié dans Ligne 9 (Station Bonne Nouvelle) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : traduction, corée, élan vert, picasso, album, pont des arts | |  Facebook | | | Pin it!

14.10.2013

Pom' Pom' Pidou !

Attention, attention... nouveau "Pont des Arts" en vue !

Après celles signées Chagall (Voyage sur un Nuage), Hokusai (La Grande Vague), Le Corbusier (Le Vaisseau Blanc) et Picasso (Les Trois musiciens)... me voilà, cette fois-ci, partie à l'assaut d'une œuvre totalement hors-norme, co-réalisée par deux architectes : Renzo Piano et Richard Rogers. Vous me suivez ?

Pour commencer, je vous emmène en repérage... Car si c'est un "anti-monument" génial, dédié à l'art moderne et contemporain, pour moi c'est aussi - et avant tout - un lieu que j'aime. Un endroit qui m'est cher, très cher, et qui bat au cœur de Paris. Que j'ai assidûment fréquenté durant mon adolescence... Où je retourne avec le même plaisir, intact, dès que l'occasion se présente ! (Alors, imaginez... Écrire un livre... c'est carrément rêvé !)

DSC_0956.JPG

DSC_0954.JPG

DSCF5343.JPG

DSC_0966.JPG

DSC_0967.JPG

DSC_0995.JPG

DSC_0982.JPG

DSCF5336.JPG

DSCF5345.JPG

DSCF5339.JPG

DSCF5389.JPG

DSCF5354.JPG

DSCF5358b.JPG

DSCF5363.JPG

DSCF5376.JPG

DSC_1006.JPG

@ suivre !

*

14.05.2013

Les Trois Musiciens * Entretien !

Chose promise... voici le début de l'entretien publié dans le cahier pédagogique de mon album Les Trois Musiciens - voir la note précédente.

ME0000055324_3.JPG

Quelle a été votre motivation pour travailler sur ce nouveau projet de la collection “Pont des arts” ?

Picasso était placé très haut sur ma petite liste de souhaits. Les éditeurs, après une déception commune sur un projet précédent avorté, m’ont fait cette offre : comment la refuser ?

Portiez-vous un intérêt particulier aux œuvres de Picasso et au cubisme ?

Oui, bien sûr. Picasso m’a vite plu, dès petite. Son inventivité, sa très grande liberté. Cela vient de mon grand-père, qui était artiste et l’admirait beaucoup. D’ailleurs, je ne peux pas m’empêcher de les associer toujours un peu.

Plus tard, lorsque j’étais étudiante en Histoire de l’Art, j’ai fait un stage au musée Picasso, à Paris. J’ai trié et classé sa correspondance avec Jaime Sabartés, son fidèle secrétaire. C’était passionnant.

Qu’est ce qui a déclenché votre récit… autour d’une “bête féroce” qui d’ailleurs n’existe pas ?

C’est le chien caché sous la table, dans l’ombre, au pied des personnages. La même année, Picasso a peint deux tableaux assez similaires et portant le même titre : Les Trois Musiciens. Je pouvais choisir l’un ou l’autre. Alors, je me suis fait plaisir. Je préférais nettement celui-ci, que je trouvais à la fois plus sobre (plus facile à lire, en quelque sorte) et plus riche en couleurs. Le bleu, par exemple, est absent de l’autre toile. Et puis... ce chien, surtout, bien mystérieux !

Peut-on voir une référence à l’actualité ? Discours sur la sécurité, menace, peur, dictature - car un roi qui n’est intéressé par rien, ni le savoir, ni la nature, ni la culture, ni l’amour, ça fait peur mais ça existe bel et bien…

Cette histoire est en effet un conte politique. La manipulation des peuples par la peur, c’est tellement courant, tellement omniprésent aujourd’hui - de mille et une manières, à différents degrés, sous toutes les latitudes... La culture est une réponse : la culture n’est pas un luxe. Bien au contraire. Car elle est liée à la liberté, à l’échange, à la connaissance et à la compréhension de soi-même, des autres et du monde...

Pourquoi une femme pour révéler la vérité ?

Sans doute mon féminisme a-t-il parlé pour moi ? Non, en réalité, dans ma première version, c’était un enfant qui déjouait la machination. Mais les éditeurs et moi avons pensé que peut-être la ficelle était un peu grosse... Avons-nous eu tort ? Dans mon esprit, la révélation devait venir de quelqu’un dont on ne se méfie pas, qui ne fait pas de bruit... Cette jeune femme est une amoureuse. Elle rêve à sa fenêtre et c’est ainsi qu’elle voit tout.

capture-20120507-185859.png

La suite vous intéresse ? Rendez-vous ici !

*

13.05.2013

Les Trois Musiciens * Le livret !

images.jpgLe voilà, le cahier pédagogique accompagnant la lecture de mon album Les Trois Musiciens - illustré par Vanessa Hié, paru chez L'Élan Vert dans la collection Pont des Arts et inspiré par un tableau éponyme de Picasso !

Dedans, une reproduction de l'œuvre sur poster grand format, un entretien avec Vanessa et moi, des crayonnés de Vanessa et de multiples activités proposées aux enseignants pour leur classe. Par exemple : lire l'album (texte et illustrations) en lien avec le tableau de Picasso placé dans son contexte ; lire en réseau autour de la thématique du monstre ; entrer dans un débat argumentatif sur la rumeur ; découvrir Picasso ; réfléchir sur le rôle de l'art dans la société ; pratiquer des activités plastiques... En voici le sommaire, la frise chronologique et des extraits des séquences 2 et 3.

Si cela vous intéresse, vous pouvez vous le procurer dans toutes les librairies du réseau CNDP/CRDP, mais aussi en ligne.

Demain, je vous proposerai quelques extraits de l'entretien que j'ai donné pour l'occasion à l'auteure de ce cahier.

capture-20120606-105622r.jpg

@ suivre !

*

16.10.2012

L'art et la tyrannie

J'aime beaucoup la présentation de mon dernier album, inspiré du tableau de Picasso Les Trois Musiciens, sur le site de l'Éducation Nationale :

 

Une belle histoire, écrite par Véronique Massenot, et illustrée par Vanessa Hié, pour entrer dans l'univers de Picasso. Au royaume de Mirador, le monstre "Gueule de Feu" fait trembler les habitants… et le roi Minus entretient cette terreur pour assurer son pouvoir. Mais un beau matin d'avril arrivent trois musiciens. L'art viendra-t-il à bout de la tyrannie ?

 

C'est bien ça, la question !

capture-20121016-091028.jpg

Illustration de Vanessa Hié pour Les Trois Musiciens

*

03.10.2012

Ponts des Arts en question(s)

Vous le savez peut-être, chaque album de la collection Pont des Arts parus chez L'Élan Vert est accompagné d'un cahier pédagogique édité par le CRDP.

Dedans, mille et une pistes pour étudier le livre en classe et travailler autour dans la joie et la bonne humeur... mais aussi deux entretiens, avec l'auteur et l'illustrateur, qui racontent leurs démarches respectives face à l'œuvre qui a inspiré l'histoire.

picasso,les trois musiciens,cahier pédagogique,questions,élan vert,pont des arts

Celui concernant Les Trois Musiciens, mon dernier-né sur Picasso, n'est pas encore sorti - mais ne saurait tarder. En avant-première, voici quelques unes (la moitié, à peu près) des questions auxquelles j'ai répondu...

 

A-t-il été plus difficile (dans le cas de Picasso) de se délier de l’œuvre pour pouvoir mieux s’en inspirer conformément à la démarche de la collection ?

Qu’est-ce qui a déclenché votre récit, autour d’une « bête féroce » qui, d’ailleurs, n’existe pas ?

Peut-on voir une référence à l’actualité ? Discours sur la sécurité, menace, peur, dictature... car un roi qui n’est intéressé par rien, ni le savoir ni la nature, ni la culture ni l’amour, ça fait peur mais ça existe bel et bien…

Pourquoi une femme pour révéler la vérité ?

Le lexique de la danse et de la musique est très riche : êtes-vous une spécialiste ou vous êtes-vous grandement documentée ?

Le fait d’échanger, de se dire les bons comme les mauvais sentiments semble nécessaire, remotivant et a un impact positif sur tout. Est-ce un appel à communiquer davantage et plus sincèrement ?

Si vous deviez travailler à partir d’une nouvelle œuvre (ou d’un autre artiste) que proposeriez-vous ?

capture-20120606-105622r.jpg

 

Si mes réponses vous intéressent, je vous avertirai lorsque le cahier paraîtra. En attendant, celui qui accompagne Le Vaisseau Blanc est disponible sur ce site. Et pour feuilleter gratuitement les deux autres (La Grande Vague et Voyage sur un Nuage) vous êtes les bienvenus ici et - c'est pas beau, ça ?

*

01.10.2012

Vive le lundi !

Surtout lorsqu'il commence, comme aujourd'hui, avec la lecture d'une belle critique dans la presse !

 

LES TROIS MUSICIENS

Au départ, il y a un tableau de Picasso : on y voit un saltimbanque qui joue de la flûte, un autre de la mandoline, quand le troisième porte la partition, aux côtés d'un chien dont la gueule se confond avec un instrument.

À l'arrivée, on trouve une histoire formidable, dans laquelle Arlequin, Pierrot et Capucin débarquent avec leur fidèle compagnon dans un village glacé par la peur, mais qui va retrouver ses couleurs grâce à la musique et à la joie de vivre des trois vagabonds.

Une merveilleuse épopée imaginaire, née d'un tout aussi merveilleux tableau.

(Revue DADA n°177 Octobre 2012 / Les Arts Premiers)

picasso,les trois musiciens,élan vert,pont des arts,vanessa hié

Merci DADA !

*

10.09.2012

La Voix du Nord a aimé :-)

Il était une fois… « Hansel & Gretel », éd. L’Élan vert. À partir de 4 ans.

9782844552211-hansel ombre.jpgCoup de cœur pour ce conte de Grimm revisité par le texte musical de Véronique Massenot et les délicates illustrations poétiques de la touquettoise Xavière Devos. Il était une fois donc, un frère et une sœur perdus dans les bois qui soudain découvrent une maisonnette en nougat et pain d’épice…

On ne raconte plus la suite mais on garantit que ce magnifique album dépoussière le genre avec d’irrésistibles personnages et le décor. Soyez attentifs aux détails, chaque page fourmille de trouvailles !

PUBLIÉ LE 31/08/2012  "Notre sélection de livres pour enfants : dernière récré avant la rentrée ­!"

*

25.07.2012

Ricochet a aimé :-)

Ce matin, j'avais envie de partager avec vous cette lecture... Elle m'a fait chaud au ♥ !

 
9782844552211-hansel ombre.jpgAbandonnés par leurs parents, Hansel et Gretel sont perdus dans la forêt. Heureusement, ils croisent le chemin d’un oiseau qui les guide vers une étonnante maison, composée de sucreries. Mais, à l’intérieur, s’y cache une horrible sorcière prête à les dévorer-!

Véronique Massenot prend ici la plume pour reprendre le conte de Grimm. Tout y est, de l’oiseau complice au cygne du dénouement. L’auteur a su choisir des mots poétiques et simples pour narrer ce célèbre conte, jouant parfois avec les rimes, faisant chanter les mots, tout en donnant du frisson.

Quant aux illustrations, sur cet album très grand format, elles envoûtent le regard et feront merveilleusement entrer le jeune lecteur au sein de l’histoire. En effet, les couleurs sont vives, les traits fins et délicats et les émotions passent alors en grande subtilité. Riches en détails, les illustrations se laissent aussi observer longuement, comme des tableaux différents à chaque page.

Cette version de Véronique Massenot et Xavière Devos est ainsi une brillante réussite, de quoi (re)découvrir le conte avec grand plaisir !

Déborah Mirabel / Ricochet-Jeunes

Belle journée à tous !

*

05.07.2012

Tous au Bateau Livre !

Amis lecteurs du Nord, courez vite à la belle librairie de Wazemmes, le Bateau Livre : des illustrations originales de l'album Hansel & Gretel, signées Xavière Devos, y sont exposées jusqu'au 13 juillet !

hansel et gretel, élan vert, exposition, illustrations originales, xavière devos, lille, le bateau livre, librairie

*

20.02.2012

Nous voulons lire... La Grande Vague !

Aujourd'hui, une belle critique de La Grande Vague parue dans le n°189 (septembre-octobre 2011) de la revue trimestrielle "d'informations sur le livre d'enfance et de jeunesse" NOUS VOULONS LIRE !


Couvlagrandevague.jpg

L’album est d’une grande beauté.

Certes, la couverture semble purement recopier le motif essentiel mais dans les autres images, l’enfant, le dragon, les parents, la vie du village, Bruno Pilorget a intégré le style du peintre japonais de façon saisissante, on a l’impression que chacune des pages pourrait être l’oeuvre du vieux maitre.; Véronique Massenot imagine ce monde de pêcheurs où elle met le personnage de Naoki, l’enfant donné par la mer, qui ne veut pas grandir.: le poisson-dragon qui l’emporte sous l’eau jusqu’aux rives de la mort puis le ramène chez lui est la métaphore de sa crise psychique.

C’est un conte fabuleux, c’est aussi un récit symbolique sur l’adoption et le droit à aimer ses parents adoptifs-: «.Qui m’a donné de vivre sur Terre-? Qui dois je nommer père et mère-? Qui dois-je aimer vraiment-?.» C’est aussi un beau récit sur le désir de vivre… Ainsi le lecteur est-il amené à regarder les détails de l’estampe et remarquer les fragiles esquifs où s’accrochent des hommes minuscules attendant la chute de la grande vague.


Z'ont tout compris ! ;-)

*

31.10.2011

Rendez-Vous à Tours ! (37)

Je vous attends samedi prochain, le 5 novembre après-midi, au rayon Jeunesse de La Boîte à Livres de Tours...

librairie,dédicace,rencontre publique

...avec mes crayons et mon tout nouvel album !

librairie,dédicace,rencontre publique

> 'clic' sur l'image pour en savoir un peu plus !

@ bientôt :-)

-

02.02.2009

Voyage sur un Nuage - cahier pédagogique

DSCF3576.JPG
 
C'est l'excellente surprise de cette rentrée hivernale !
Conçu avec beaucoup de soin par Pascale Garabron et Sophie Béjian du CRDP d'Aix-Marseille, le cahier pédagogique de mon album Voyage sur un Nuage se propose d'accompagner l'étude du livre (et du tableau Les Mariés de la Tour Eiffel de Marc Chagall) en classe. Il est plein de ressources et d'idées. Quelques exemples...
 
Séance 1 : Nuage (mise en route)
> objectifs : développer le vocabulaire autour du mot nuage ; amener les élèves à prendre conscience des nombreux niveaux de lecture de ce mot, de toutes ses dimensions : scientifique, poétique, plastique, émotionnelle ; commencer à tisser le fil narratif de l'histoire qu'on lira ensuite.
Approche sensible
Si le temps le permet, cette séance pourrait se dérouler en extérieur et prendrait ainsi tout son sens. Elle permettrait de s'immerger physiquement dans le propos et de déparrer de manière sensible le voyage vers les oeuvres (l'album et l'oeuvre de Chagall) pour avoir un ancrage poétique direct : s'allonger dans l'herbe, regarder les nuages et faire parler les enfants sur ce qu'ils voient.
 
(...)

Prolongements possibles
> Un prolongement corporel peut s'imaginer autour des qualités physiques, plastiques et émotionnelles des nuages. Comment traduire dans et par son corps la douceur, la légèreté/la lourdeur, la vitesse, la transformation, la couleur, la forme (étirée, joufflue...) d'un nuage ? Choisir quelques mots donnés par les élèves et mettre en place un vocabulaire corporel, dansé, utilisant l'espace du corps, du lieu et la diversité des rythmes. (...) un jeu peut conclure l'activité. Des mots seront écrits sur des morceaux de papier que les élèves tireront au sort et feront découvrir aux autres par le corps, en le mimant, le dansant.

(...)
 
Ecriture
Afin de prolonger la puissances poétique du texte et de l'illustration, voici des pistes autour de la production d'écrits.
- Créer des mots images, des calligrammes (la matière nuage se transforme en violoncelle, bouc barbichu... pourquoi pas les mots ?) Référence : Calligrammes d'Apollinaire, contemporain et ami de Chagall.
- Créer des métaphores, travailler sur les correspondances : le texte en contient de très belles. Par exemple : "ses yeux avaient faim !", "le nuage léchant les tuiles", "le velours de sucre d'une pomme d'amour", "un bateau voguant de tête en tête sur l'océan carmin", "un éclair hurla sa rage"... Partir de celles-ci, les analyser puis en proposer de nouvelles. Lire à cette occasion Correspondances de Baudelaire, un peu ardu mais si à propos et si beau !
- Inventer d'autres langues : cette idée est donnée par l'auteure elle-même avec les jeux graphiques sur "Bienvenue !"
 
 
lettreoiseau.JPGEt ce n'est qu'un tout petit aperçu !
Vous y trouverez aussi un long entretien croisé d'Elise Mansot (l'auteure des images) et moi, deux propositions d'entrées possibles dans le texte et les illustrations (avec déroulement détaillé de chacune des cinq séances), l'étude du tableau de Chagall, puis d'autres prolongements artistiques encore - découverte et pratique de l'art postal, création de mobiles, travail autour des couleurs, du décalage, de la métamorphose, du bestiaire, des chimères, de la lumière (en passant par les vitraux de Chagall)...
Bref, ce n'est pas un cahier pédagogique, mais une vraie malle aux trésors !

> Pour commander, c'est !