Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02.07.2014

Comme un "Pont des Arts" (4)

Suite et fin de cette passionnante saga ! Où l'on verra que la vie d'artiste - mais aussi de modèle - n'est pas forcément de tout repos. ;-)

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

 

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

 

Bravo et merci à tous les élèves, ainsi qu'à leurs professeurs - aussi fidèles que sympathiques ! Vous avez bien travaillé : vacances méritées ! :-)

*

01.07.2014

Comme un "Pont des Arts" (3)

Et les CP-CE1 ? De quel tableau se sont-ils inspirés pour écrire leur histoire ? Un Picasso : ce Portrait de Dora Maar

 pont des arts, élan vert, picasso, atelier d'écriture, rencontres scolaires, école élémentaire

Le souci, c'est qu'un portrait offre peu d'éléments à partir desquels commencer à faire travailler son imagination. Un fond, une chaise, une femme : c'est maigre ! Du coup, plutôt que de partir du tableau pour inventer une histoire de toutes pièces, les enfants ont imaginé l'histoire de cette peinture et les circonstances dans lesquelles ce portrait avait pu être réalisé - non sans y mettre un peu d'humour, bien sûr...

Chemin de fer au tableau, c'est l'heure des ciseaux !

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

 

Concernant les illustrations, j'ai en effet proposé de les initier à la technique du collage. (Oui, c'est mon dada, j'avoue ! ^^) Et pour gagner un peu de temps - nous avions seulement deux séances devant nous - mais aussi pour que l'ensemble ait une certaine unité visuelle bien qu'il soit réalisé par des groupes d'illustrateurs différents, j'avais préparé un assortiment de papiers à utiliser prioritairement. Je m'étais inspirée des motifs peints par Picasso (vêtements, cheveux, décors).

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

 

Bon, les ciseaux sont prêts ? C'est parti !

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

pont des arts,élan vert,picasso,atelier d'écriture,rencontres scolaires,école élémentaire

 

Le résultat final, demain !

@ suivre :-)

*

30.06.2014

Comme un "Pont des Arts" (2)

Tandis que les élèves de Grande Section s'intéressaient à Matisse, la classe de CP - nous sommes toujours à l'école Camille Claudel de Triel-sur-Seine (78) - avait choisi de travailler sur Van Gogh.

N'arrivant pas à départager, malgré le recours au vote, ceux qui préféraient s'inspirer de La chambre des partisans de Terrasse du café le soir, je proposai que l'on essaie d'intégrer les deux œuvres au récit... Plutôt arrangeante, comme éditrice, n'est-ce pas ?

Ensuite, les choses se passèrent selon le même processus qu'avec l'autre classe, en commençant par l'observation minutieuse et le repérage d'éléments pouvant déclencher ou nourrir notre future histoire. Très vite, nous avons repéré, par exemple, au fond du tableau Terrasse du café le soir, une silhouette rouge - une femme de dos, vraisemblablement. Il fut décidé qu'elle serait notre héroïne. (Enfin... l'une des deux ! ^^)

 

Et c'est ainsi que naquit...

capture-20140626-191225.jpg

capture-20140626-191417.jpg

capture-20140626-191546.jpg

capture-20140626-191716.jpg

capture-20140626-192012.jpg

capture-20140626-191934.jpg

capture-20140626-192045.jpg

capture-20140626-192139.jpg

capture-20140626-192400.jpg

capture-20140626-192526.jpg

@ suivre !

*

27.06.2014

Comme un "Pont des Arts"

Si vous êtes un visiteur fidèle, vous connaissez déjà la collection - je vous en parle souvent. Mais, si vous déboulez ici pour la toute première fois, une petite mise à jour ici (sur le site de l'éditeur) ou  (sur celui de la revue Dada) pourra être utile à la compréhension de ce qui suit.

Cela dit, le principe est simple : les auteurs des albums publiés dans cette collection doivent imaginer une histoire "à partir" (ou "autour" ou "inspirée") d'une œuvre d'art pour amener le lecteur jusqu'à elle.

Depuis le début de cette aventure, j'ai eu le grand bonheur d'en écrire cinq, respectivement consacrés à Chagall, Hokusai, Le Corbusier, Picasso et Piano & Rogers. (Le sixième est en préparation !) Quand je rencontre des classes qui ont lu ces livres, j'aime expliquer la manière dont je travaille à cette écriture-là, forcément particulière. Mais le plus intéressant reste de s'y essayer tous ensemble. Et c'est ce que nous avons fait cette année, à l'école Camille Claudel de Triel-sur-Seine (78) - je vous montre !

En Maternelle, nous avons choisi un collage de Matisse, La Perruche et la Sirène.

affiche.jpg

Nous l'avons tout d'abord minutieusement observé, puis décrit avec nos mots à nous. Ensuite, nous avons cherché ce qui pouvait bien relier l'oiseau tropical et la femme-poisson. Sans réponse évidente, il faut imaginer. Pourquoi ces deux personnages ? Évoluent-ils dans le même univers ? Fonds marins ? Forêt tropicale ? Que faudrait-il pour qu'ils puissent se rencontrer ? Voilà, l'écriture s'était mise en route...

Une fois l'histoire établie, j'ai dessiné le chemin de fer au tableau. Bien sûr, tout cela se fait en discutant avec les enfants du pour et du contre de tel ou tel choix de mise en page - un vrai travail d'éditeur auquel ils participent avec joie !

DSC_0781.JPG

C'est ici que je leur ai lâché la main. Ensuite, la classe de Marie-Jo a poursuivi seule sa création. J'ai découvert le livre terminé hier et l'ai feuilleté pour vous, regardez !

DSC_1165.JPG

DSC_1181.JPG

DSC_1167.JPG

DSC_1168.JPG

DSC_1169.JPG

DSC_1171.JPG

DSC_1172.JPG

DSC_1173.JPG

DSC_1175.JPG

DSC_1176.JPG

DSC_1177.JPG

DSC_1179.JPG

DSC_1180.JPG

*@ suivre !

*