Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20.04.2015

Lettres du Pré-Saint-Gervais

Deux classes de 4ème du Pré-Saint-Gervais (93), qui ont lu Lettres à une Disparue, m'ont écrit et m'ont fait part de leurs émotions, leurs questions, leurs intuitions... Bien sûr, je leur ai répondu.

cats2.jpg

Quelque temps plus tard, leur professeur m'a envoyé ce message :

Bonsoir,
Nous avons bien reçu vos lettres et les élèves étaient surpris ! Ils ne pensaient pas que vous leur répondriez (ce n'est pas faute de leur avoir répété à maintes reprises). L'enveloppe les a fascinés ! Ils l'ont regardée comme un véritable trésor... Les 2 classes se demandaient s'il s'agissait de votre main. (...) Ceux qui ont eu le privilège d'ouvrir l'enveloppe ont été si méticuleux à ne pas la déchirer que c'en était touchant. Votre écriture les a marqués. J'espère qu'ils penseront à votre lettre quand ils écriront leurs prochains textes... Les 4°5 ont reconnu leur jugement sévère vis à vis des hommes de votre roman et ils s'en excusent... ;) 
C'était une belle expérience, très émouvante pour chacun. Merci beaucoup, merci pour eux.
Je vous souhaite une belle semaine,
E. R.
Heureuse je suis ! :)
 
Petite note de dernière minute : d'autres lettres viennent d'arriver encore de Bretagne (35) et d'Aix-en-Provence (13)... Alors, chers lecteurs et correspondants, guettez vos boîtes aux lettres ! Mais, s'il vous plaît, soyez patients. Je pars pour trois jours en rencontres scolaires et dédicaces à Draguignan en partenariat avec les éditions Tom'poche et la librairie "Papiers collés" !

lettres à une disparue,correspondance,collège,classe de 4ème

@ suivre :)

*
Rendez-vous sur Hellocoton !

17.04.2015

Bouts du Monde (2)

Six mois après le n°20, me voilà de nouveau présente - avec mes propres dessins, cette fois - au sommaire de la belle revue Bouts du Monde. Il s'agit du numéro 22, consacré aux îles.

Couv Bouts du Monde 22.jpg

Pour ceux qui me connaissent un peu, il n'est pas difficile de deviner l'endroit du monde où j'ai choisi d'emmener les lecteurs... n'est-ce pas ?

BDM221.JPG

BDM222.JPG

Mes trois textes, chacun concernant une île, sont illustrés d'images tirées de mes carnets - notamment trois portraits de Mahoraises que je n'avais jamais montrés. Belle occasion de le faire enfin !

Et pour vous mettre en appétit - c'est le cas de le dire, vous verrez - en voici un extrait...

 

LA RÉUNION, CRÉOLE
Décembre 2008 et juillet 2010. C’est sur ce drôle de kalou (caillou) à étages – de la plage au volcan, son ascension réserve des surprises à tous les paliers – que j’ai découvert la pleine saveur du créole. Moi, la Zoreille (femme de la Métropole) amoureuse des mots, j’en ai goûté tant de nouveaux ! Et répétés aussitôt entendus, pour que la langue se régale avec autant de bonheur que l’oreille, et que le goût jubile au diapason de l’ouïe !
Tenez, rien que dans la cuisine, le lexique épicé bouillonne, fume et fuse du fond des marmites à mots métissés - quel délice ! Rougail, cari, ti zac, zantacks, pipangayes, chevaquine et dakatine... Pinpins, bonbons piments, beignet bringelle, bichique, bouchons, chouchou, rouroute, chayotte, carambol et corossol... Avouez-le : cette jolie musique, aux tonalités tropicales, vous fait venir l’eau à la bouche ! Mais, si les papilles sont en alerte, les pupilles en prennent aussi plein la vue. Sur les marchés, des halles ou des bords de mer, les étals rivalisent de couleurs vives pour nous mettre en appétit... Mwin la fin ! (J’ai faim).

DSC_0711.JPG

Rendez-vous sur Hellocoton !

10.04.2015

Et les heureux gagnants sont...

Merci à vous, chers lecteurs, qui avez été très nombreux à participer ! Si nombreux d'ailleurs que j'ai décidé d'ajouter deux exemplaires dédicacés de l'album en jeu, Le Vieux Tigre et le Petit Renard, aux trois déjà promis au départ.

La main innocente de ma fille a donc tiré cinq petits papiers au hasard et les heureux gagnants sont...

tirage au sort tigre et renard.jpg

Martine, Emmanuelle, Marie-Jo, Frutozo et Lorraine !

*** BRAVO ***

 

Chers gagnants, je vais maintenant vous contacter par courriel afin de savoir à quel(s) prénom(s) vous souhaitez que j'adresse mes dédicaces - et autres petits détails pratiques au sujet des envois postaux.

À tous ceux d'entre vous qui sont peut-être un peu déçus d'avoir perdu, je promets une nouvelle occasion de tenter leur chance tout bientôt ! Et, en attendant, voici un petit d'œil amical : la bande-annonce d'un très joli film, qui se passe lui aussi en Chine et dont les deux personnages principaux, un grand-père et sa petite-fille, ne sont pas sans rappeler, finalement, le vieux tigre et le petit renard... :-)

 

 Le Promeneur d'Oiseau de Philippe Muyl

*

Rendez-vous sur Hellocoton !

07.04.2015

Sono Così felice ! (2)

Couv Mostro.jpg

Cela fera sans doute plaisir à Monica, fidèle visiteuse italienne de ce blog : voici mon second livre traduit dans sa langue (che amo tanto) ! J'avais annoncé la parution du premier ici, en décembre. Celui-ci sort en juin.

Vous les avez reconnus, mes deux affreux monstres chéris ? Ouis, ce sont bien Grogredin et Têtencoin ! Mauvais voisins et jardiniers calamiteux, ils ont néanmoins été adoptés par une jolie maison d'édition : Terre di Mezzo ! Tenez, juste pour le plaisir, voici quelques mots qui chantent...

 

L’erba del vicino è sempre più verde, e se il vicino è un rompiscatole è ancora peggio!

Grogredin e Tetencoin, due buffi mostri con le case confinanti, cominciano una gara forsennata a chi coltiva il giardino più bello... finché le piante non li travolgono: l’unica soluzione sarà collaborare e diventare amici.

 

Sur le catalogue, il est précisé que ce livre a aussi été traduit en turc et en chinois - je suis au courant, bien sûr... mais n'ai pas encore vu les albums imprimés. Hâte !!!

enseigne 2.jpg

Rendez-vous sur Hellocoton !

31.03.2015

Et si on jouait (avec un tigre et un renard) ?

Vieux tigre.jpg

Vous vous souvenez de Ganesh le Gourmand, mon premier album réalisé en duo avec Peggy Nille ? À l'occasion de sa sortie, j'avais organisé un jeu ici.

Dans quelques jours, paraîtra Le Vieux Tigre et le Petit Renard, notre second « conte du monde » et j'ai de nouveau bien envie de vous en faire gagner trois exemplaires. Comme la dernière fois, la réponse ne devrait pas vous poser trop de problème... C'est le tirage au sort qui fera la différence. Alors, même si d'autres ont déjà répondu, ce n'est pas grave : faites-le, vous aussi, pour avoir une chance de gagner l'album dédicacé !

Voici la question. L'histoire de Ganesh le Gourmand était adaptée de la tradition hindoue... Cette fois, où donc suis-je allée puiser mon inspiration ? En d'autres termes : de quel pays vient le conte à l'origine de ce livre ? (Je vous raconterai plus tard peut-être - si vous êtes sages et quand vous aurez trouvé la réponse - ce que j'y ai apporté, voire modifié, et pourquoi.)

Allez, voici quelques détails tirés des illustrations pour vous aider un peu... ;-)

jeu VTPR.jpg

Alors ? Une idée ? Si oui, donnez votre réponse en commentaire, ci-dessous. Le tirage au sort qui permettra de départager toutes les bonnes réponses aura lieu le vendredi 10 avril, jour de sortie officielle du livre ! À vous de jouer !

*

Rendez-vous sur Hellocoton !

20.03.2015

Exposition « Ponts des Arts »

Du 11 mars au 25 avril

la fameuse collection « Pont des Arts »

s'expose à l'Espace culturel Leclerc de Blois (41) !

Vous y verrez une trentaine d'originaux, dont ceux de...

 

...Bruno Pilorget !

Ainsi que beaucoup d'autres, signés Delphine Jacquot, Judith Gueyfier, Xavière Devos, Fred SochardChristine Destours et Antoine Guilloppé.

 
Deux moments forts ponctueront cette belle mise en avant :
D'abord, une rencontre professionnelle animée par Amélie Léveillé (éditrice) et Fred Sochard (illustrateur) aura lieu le jeudi 9 avril à 19h30 : « Comment parler d'art aux enfants ? » Alain Goulesque (directeur de la Fondation du doute) et Pascale Josserand (conseillère pédagogique en arts visuels) seront présents.
Puis, le samedi 18 avrilChristine Destours et Xavière Devos vous dédicaceront leurs albums.
 
Ne ratez pas pas cette occasion de découvrir une collection unique et qui a tout pour elle : intelligence et beauté ! :)
 

*

Rendez-vous sur Hellocoton !

10.03.2015

Bientôt, bientôt...

Oui ! Bientôt de nouveaux rendez-vous en vue !

Affiche Eaubonne 2015.jpg

D'abord, le 28 mars 2015, un beau Salon du Livre Jeunesse près de Paris et en excellente compagnie - notamment Vanessa Hié, Antoine Guilloppé, Christine Beigel, Nadine Brun-Cosme et Peggy Nille...

Puis, le 10 avril, après Ganesh le Gourmand, mon 2ème "conte du monde" pointera le bout de son nez museau en librairie : une histoire pleine d'animaux sauvages tout droit venue de Chine, éditée chez L'Élan Vert et illustrée par... tadam ! Peggy Nille. (Encore ? Ouiii !)

Ensuite, autour du 20 avril, des rencontres dans le Sud avec la Librairie Papiers Collés et Les Éditions du Ricochet.

Enfin, en mai, mon 6ème Pont des Arts paraîtra, toujours chez L'Élan Vert mais illustré quant à lui par Isabelle Charly (l'autre maman de Milos) !

Bientôt, bientôt... je vous montrerai des images pour vous faire deviner quelle œuvre - et quel artiste singulier - m'ont inspiré cette nouvelle histoire...

@ suivre ! :-)

*

Rendez-vous sur Hellocoton !

16.02.2015

Courrier du ♥

Timbre Lettres à une Disparue.jpg« Ce qui m'a plu dans ce roman, c'est que plus on avance dans l'histoire, plus on a envie d'avancer.-»

« Je crois bien que c'est le premier roman que je lis en moins de cinq jours : il est passionnant ! »

« Ce livre m'a apporté de l'expérience, celle d'une vie autre que la mienne... c'est-à-dire une vie triste, toujours à la recherche d'un proche, et non pas une vie sereine. »

« En le lisant une fois, ça donne envie de le lire plusieurs fois. »

 

Merci, chers lecteurs adorables, merci pour ces mots doux. Si tout va bien, à cette heure, vous avez déjà dû trouver quelque chose en retour dans vos boites aux lettres... ;-)

 

Bonne semaine @ tous !

*

Rendez-vous sur Hellocoton !

12.02.2015

Vive Les Mureaux !

Allez, c'est d'accord.

Rien que pour faire plaisir aux CE2 des Mureaux - et à leurs maîtresses ! - qui ont si bien travaillé sur mes livres (en particulier Voyage sur un Nuage et La Lettre mystérieuse mais aussi L'Ogre de Silensonge et Marabout et bout de Sorcière) depuis le mois de décembre dernier, je reposte ici ma petite bande-annonce !

 

 

Je les ai revus ce matin et ce fut un bonheur : ils ont adoré ce nouvel album, À Plume, à Poil et à Paillettes ! Même le latin les a fait rire, c'est vous dire ! :)

 

Chihuahua.jpg

(gros succès du Super Chihuahua !)

 

Merci à eux - tous ! équipe enseignante et directeur d'école compris ! - pour leur accueil. Et puis BRAVO ! Quel travail et quel enthousiasme ! Ça fait tellement chaud au ♥ ! J'essaierai de partager tout cela (leurs nombreux travaux) ici, au plus vite.

Et puisque c'est pour demain soir, je leur souhaite à tous - tous ! - d'excellentes vacances, vraiment bien méritées ! (Bon mais j'arrête : je vais me faire verbaliser par la police du style pour emploi excessif du point d'exclamation ! ^^')

*

Rendez-vous sur Hellocoton !

10.02.2015

Sous les plumes, les poils et les paillettes... (4)

peggy nille,à plume poil et paillettes,gautier-languereau,création,écriture,inspiration,latin,humourJe vous promettais, à la fin de l'épisode précédent, de vous causer un peu latin... Bon, vous me voyez venir n'est-ce pas ? Je ne vais pas vous donner une leçon magistrale de langue ancienne - pardon papa, pardon maman ! ^^' - mais plutôt faire la maligne le clown avec du faux latin, dit aussi "latin de cuisine".

L'idée m'est venue quand notre projet de livre a commencé de ressembler à un catalogue d'animaux, style encyclopédie savante. Vous savez, avec une belle gravure en guise d'illustration - un peu comme dans cet article de Wikipédia...

 

elephant.jpg

 

Dans ce genre d'ouvrage, on trouve toujours, sous le "nom vernaculaire" de chaque animal (ou végétal) un double nom latin qui correspond à la "nomenclature binominale" mise au point au XVIIIème siècle par le naturaliste suédois Car Von Linné.

J'ai donc suivi l'exemple de ce cher bon vieux Carl... mais à ma sauce à moi. C'est ainsi que le Grand Cacatoès de Bénarès, connu pour ses fausses moustaches, fut surnommé Postichus Coco et la Guenon Royale, si soucieuse de ses robes à dentelles, Cheeta Froufroutae... ;)

 

peggy nille,à plume poil et paillettes,gautier-languereau,création,écriture,inspiration,latin,humour

 

J'avoue, je suis un chouïa moqueuse. Joueuse, aussi ! Et vous ? Aimez-vous les devinettes ? Si oui, allez-y ! Cherchez le surnom latin de notre Girafe à Crinière Géante, celle qui monopolise le salon de coiffure tant il faut de petites mains pour lui faire ses chignons ! Ou celui du Caméléon Bling-Bling, qui voudrait qu'on ne voit que lui ! Ou encore celui de l'Hermine Impériale, devenue allergique à son plat préféré - eh oui, les sushis lui causent bien du souci ! Alors, alors ? À votre avis ?

 

Hermine.jpg

 

À vous de jouer ! (Vous pouvez faire vos propositions en commentaires de cet article... Petite surprise à la clé !)

peggy nille,à plume poil et paillettes,gautier-languereau,création,écriture,inspiration,latin,humour*

Rendez-vous sur Hellocoton !

09.02.2015

Sous les plumes, les poils et les paillettes... (3)

Il faut savoir une petite chose... Peggy et moi sommes deux affreuses perfectionnistes : nous aimons beaucoup les détails ! (Ceux dans lesquels, dit-on, le Diable se cache ? Peut-être... ^^) Alors, une fois embarquées dans la création de notre galerie de portraits déjantés, nous nous sommes amusées comme des folles consciencieusement appliquées à inventer plusieurs accessoires à chacun.

Exemple. Vous vous souvenez, le Grand Cacatoès de Bénarès, l'oiseau qui voudrait tant avoir du poil au bec et porter la moustache ? Eh bien, nous lui avons fourni tout ce qu'il faut pour qu'il puisse assouvir sa lubie dans les meilleures conditions.

D'abord, du bon matériel de pose, à la fois efficace et raffiné...

peggy nille,à plume poil et paillettes,gautier-languereau,création,écriture,inspiration

...ainsi qu'un grand choix de modèles, adaptés à chaque circonstance d'une vie de Maharaja.

peggy nille,à plume poil et paillettes,gautier-languereau,création,écriture,inspiration

Autres exemples. Notre Guenon Royale, si préoccupée de tenir son rang, avait besoin, elle aussi, d'un peu de matériel... n'est-ce pas ?

peggy nille,à plume poil et paillettes,gautier-languereau,création,écriture,inspiration

peggy nille,à plume poil et paillettes,gautier-languereau,création,écriture,inspiration

De même que la Sardine adepte du yoga sous-marin...

peggy nille,à plume poil et paillettes,gautier-languereau,création,écriture,inspiration

...ou la Mille-Pattes collectionneuse compulsive de chaussures...

peggy nille,à plume poil et paillettes,gautier-languereau,création,écriture,inspiration

...ou encore le Cerf de Ballet nostalgique du Bolchoï !

peggy nille,à plume poil et paillettes,gautier-languereau,création,écriture,inspiration

J'avoue que créer tous ces objets délirants fut totalement jubilatoire. Mais ce n'est pas un hasard... J'ai toujours adoré cette forme d'humour, un peu absurde. Et, en inventant ces accessoires, cela m'est revenu d'un coup : lorsque j'étais enfant, chez une amie de mes parents, j'avais lu un livre génial, qui présentait toutes sortes d'inventions dans ce genre-là... Je l'ai cherché sur Internet et retrouvé avec bonheur. Le connaissez-vous-?

peggy nille,à plume poil et paillettes,gautier-languereau,création,écriture,inspiration

 

Son auteur, Jacques Carelman (1929-2012), fut peintre, illustrateur, graphiste et décorateur de théâtre... d'inspiration surréaliste, tendance comique "pince-sans-rire" : j'adooooore ! Voici quelques unes de ses ingénieuses inventions. :)

peggy nille,à plume poil et paillettes,gautier-languereau,création,écriture,inspiration

peggy nille,à plume poil et paillettes,gautier-languereau,création,écriture,inspiration

peggy nille,à plume poil et paillettes,gautier-languereau,création,écriture,inspiration

peggy nille,à plume poil et paillettes,gautier-languereau,création,écriture,inspiration

peggy nille,à plume poil et paillettes,gautier-languereau,création,écriture,inspiration

peggy nille,à plume poil et paillettes,gautier-languereau,création,écriture,inspiration

peggy nille,à plume poil et paillettes,gautier-languereau,création,écriture,inspiration

 

Et, regardez celui-ci : on dirait presque le miroir de notre Guenon !

peggy nille,à plume poil et paillettes,gautier-languereau,création,écriture,inspiration

 

Et vous, aimez-vous cet humour-là ?

Si oui, en attendant la suite de ce petit feuilleton - demain, je vous cause carrément latin ! ^^ - voici un petit bonus... Mais attention, vidéo choquante !!! ;)))

 

 

@ suivre ! :)

 *

Rendez-vous sur Hellocoton !

06.02.2015

Sous les plumes, les poils et les paillettes... (2)

Parmi les animaux habillés que Peggy avait peints pour son exposition, figurait un cacatoès vêtu façon Maharaja. Il devint vite notre premier personnage : le Grand Cacatoès de Bénarès. Peggy eut l'idée de lui "poser" une fausse (mais fort élégante !) moustache et je l'imaginai dès lors en oiseau narcissique et frustré, totalement obnubilé par son manque de pilosité.

Cacatoès tondo.jpg

« Co… co-comment ça, perdues ? »
Ce matin, rien ne va plus :
les moustaches préférées du Grand Cacatoès ont disparu !
Cela vous étonne peut-être, mais c’est ainsi.
Les plumes ne suffisent pas au bonheur de cet oiseau-là.
Il veut aussi des poils !
Depuis qu’un vieil ami, l’éléphant du Rajasthan,
lui a montré le portrait de son roi si élégant,
le perroquet de Bénarès a soudain été pris
d’une drôle de maladie : la Moustachofolie.
On le vit faire de gros caprices,
et se rouler par terre… Pas très joli-joli !
« Je veux les mêmes ! Et d’autres enco-co… core !
De toutes les tailles et de toutes les couleurs ! »

(extrait)

 

L'idée globale du livre se confirma. Nous ne voulions pas d'un album classique, uniquement narratif... mais quelque chose qui renvoie plutôt à la fable ou au catalogue de "caractères" à la manière de La Bruyère.

Il nous fallait donc des textes en forme de portraits, tenus et rythmés, rimés parfois, pouvant être lus à voix haute et un brin (ou un poil, du coup !) moqueurs. Bien sûr, l'idée n'était pas de rire de ces animaux... mais des travers humains cachés derrière chacun.

C'est ainsi que naquit ensuite la Guenon Royale, fière à se pâmer de son arbre généalogique plein de noblesse, mais craignant toujours malgré elle de ne pas assez "avoir l'air"...

 

Guenon 2.jpg

 

Puis le Caméléon Bling-Bling, qui n'en peut plus de toujours se fondre dans le décor ! Son seul but dans la vie ? Qu'on le remarque enfin !

 

Caméléon 2.jpg

 

Et la Sardine Ermite, qui étouffe dans la foule de son banc de copines ! Elle décide de tout plaquer, d'un coup, pour aller méditer au fond d'une grotte sous-marine...

 

Sardine 2.jpg

 

Voilà, vous avez compris le principe : cet album, c'est une galerie de portraits - 16 au total, farfelus, décalés, voire carrément barrés ! - qui s'amusent de nos complexes et autres lubies bien humaines... comme celles de l'Ourse Têtue des Pôles, tellement pulpeuse et qui pourtant se martyrise en rêvant d'une taille de guêpe, ou de ce Super Chihuahua de Ring, cachant sous ses airs de "gentil toutou à sa mémère" la gnaque d'un compétiteur-né, plutôt féroce...

 

Chihuahua tondo.jpg

« Waouh-ouh-wa ! »
Vous entendez la bête ?
C’est le Super Chihuahua de Ring qui répète
son cri fétiche pour la fête !
Ne vous fiez pas à son air tout doux-tout mignon.
Ce toutou est un véritable champion !
De quoi ? De cache-cache ? De squash ?
Mais non… de catch, voyons !
Et attention, il s’agit là d’une vocation !
À peine savait-il aboyer,
tout bébé encore au panier,
qu’il aimait déjà renvoyer
« à la niche ! à la niche ! »
tous les petits caniches.

(extrait)

 

Que vous dire encore ? Ah oui, les accessoires. Ça, il faut absolument que je vous en parle parce que ce fut une des choses les plus amusantes à imaginer ! Alors...

 

@ suivre ! :)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

05.02.2015

Sous les plumes, les poils et les paillettes...

peggy nille,à plume poil et paillettes,gautier-languereau,création,écriture,inspirationMon dernier album est paru depuis bientôt 3 mois et je m'aperçois qu'à part ces 33 secondes quelque peu délurées, je n'en ai pas dit grand chose... Et pourtant, il y a de quoi raconter : l'imaginer, puis lui donner naissance, fut une chouette aventure. (Et le début d'un vrai travail en duo.) Je vous la raconte ?

~ Roulements de tambour ! ~

Il était une fois une auteure (moi) qui aimait passionnément les mots (ouf) mais aussi les images ! C'est d'ailleurs pour cette raison qu'après avoir écrit deux romans, celle-ci s'était peu à peu consacrée à l'écriture (quasi) exclusive de textes d'albums illustrés... voire de textes eux-mêmes inspirés d'une image, comme tous ceux publiés dans la collection Pont des Arts.

Un jour, cette auteure - oui, bon... je vais repasser à la première personne, ce sera plus pratique ! Un jour, donc, je suis allée visiter une petite exposition des dernières œuvres de Peggy Nille...

Expo Peggy + o.jpg

Je suivais son travail depuis des années - j'avais beaucoup aimé son carnet de voyage en Inde - et l'idée d'une création commune commençait de me chatouiller sérieusement les neurones. Par exemple, j'adorais ces images-là...

Peggy 1.png

Peggy 3.png

Peggy 2.png

Peggy Tortue.jpg

barbapapa-boy.jpg

Peggy et moi sommes entrées en contact sur Facebook, puis par téléphone. Et, finalement, nous nous sommes rencontrées. C'était au salon de Montreuil. À peine avons-nous mis nos envies en commun que les idées ont fusé. Peggy venait de faire une nouvelle exposition - celle-ci, je l'avais ratée - présentant une série d'animaux habillés. Elle rêvait de creuser ce thème pour en faire un album : il fallait donc s'inspirer des tableaux pour inventer des personnages et une histoire qui les réunisse tous. L'exposition avait beaucoup plu et tout ou presque avait été vendu. Peggy m'envoya quelques photos...

biche-bois.jpg

chien.jpg

chatte.jpg

peggy nille,à plume poil et paillettes,gautier-languereau,création,écriture,inspiration

perroquet-ballon.jpg

peggy nille,à plume poil et paillettes,gautier-languereau,création,écriture,inspiration

gorille.jpg

Voilà ! Inspirants, tous ces animaux, non ? Il ne me restait plus qu'à cogiter sur eux...

 

@ suivre ! :)

*

Rendez-vous sur Hellocoton !

30.01.2015

Milos est revenu !

Je vous en avais parlé par-ici... et c'est chose faite aujourd'hui : Milos (Y a un os !), mon album illustré par Isabelle Charly, vient d'être réédité aux éditions Tom'Poche. Quel bonheur de revoir enfin Oscar en compagnie de son ami squelette (et violoniste) !

Un bonheur que je partage déjà avec 22 petits lecteurs (et musiciens) d'une classe du Pas-de-Calais ! :)

DSC_0367.JPG

DSC_0375.JPG

DSC_0369.JPG

*

Rendez-vous sur Hellocoton !

12.01.2015

La plus difficile

Depuis bientôt 10 ans que je publie mes notes ici, me voilà aujourd'hui certainement devant la plus difficile à écrire... Car il s'agit de rendre hommage, en guise d'adieu, à un homme lâchement assassiné mercredi, dans l'attentat contre Charlie.

Ce matin-là, Michel était venu rendre ses dessins à Cabu, qui les avait exposés lors du dernier Rendez-Vous du Carnet de Voyage, en novembre dernier. Très gentiment, sachant que cela lui ferait plaisir, Cabu invita Michel à rester assister à la première conférence de rédaction de l'année. Vous connaissez la suite.

Je ne sais à qui m'adresser... À toi, Michel, qui ne peux plus me lire ? À vous, sa femme et sa fille, dont j'imagine la peine immense ? À vous, mes amis du beau Rendez-Vous, organisateurs bienfaiteurs et confrères carnettistes, trop tôt réunis dans ce grand chagrin ? Aux amoureux fous de voyage, à ceux pour qui la vie ne vaut qu'un crayon à la main, comme ceux de Charlie ? À tous, tous, tous ? Même à ceux qui osent trouver quelque excuse aux assassins ?

Oui, pourquoi pas ? Ceux-là, j'aimerais qu'ils sachent au moins une chose... Dès 2009, Michel fut l'un des parrains les plus enthousiastes de notre projet de carnet palestinien. Je n'ai pas connu Michel en Auvergne, ou à Paris, mais à Ramallah. Fidèle à la devise ("Il faut aller voir") de l'association qui organise le festival, il était venu avec nous, rencontrer deux jeunes photographes et journalistes sur place pour les inviter à venir exposer avec nous. Ainsi, mon premier souvenir de toi, Michel, se passe autour d'un bon repas halal.

 

IMG_9826rc.jpg

Ce soir-là, tous ensemble sur Al Mannara Square.

 

Michel, pour moi, c'est d'abord un sourire complice, l'œil qui frise, des mains qui parlent et une voix qui accueille. Peut-être ne l'ai-je pas assez connu pour assister à l'un de ses célèbres coups de gueule ? Je garde surtout en mémoire notre conversation sur l'écriture, à l'arrière d'une voiture, sur la route 60 qui traverse la Cisjordanie, puis la visite recueillie de la "Mosquée d'Abraham" et celle, bouleversée, de la vieille ville d'Hébron sous l'emprise des colons...

Les deux journalistes palestiniens, Saed Karzoun et Muhammed Muheisen, le premier depuis Ramallah, le second du Pakistan où il est en reportage dans un camp de réfugiés, nous ont fait part de leur immense tristesse, comme en témoigne ce message, envoyé par Muhammed: «Je suis sans voix, choqué et triste, je ne sais pas quoi dire, j’ai suivi les nouvelles et j’étais inquiet, mais jamais l’idée que Michel soit parmi les victimes ne m’a traversé l’esprit. Je suis tellement désolé et triste. Je n’ai eu que de très bons moments avec lui. Nous avons passé des journées entières ensemble, il fut mon invité, dans ma maison... Cela me brise le cœur. S’il vous plaît, transmettez mes condoléances à sa famille.»

 

10425516_10152490554750855_7766147692851389832_n.jpg

Hommage de la revue Bouts du Monde.

 

Mon dernier souvenir de toi, c'était il y a deux mois : le jury du Grand Prix se réunissait à Paris, au siège de la fondation Michelin. Lauréate de l'année précédente, j'avais l'honneur d'y participer à mon tour. Nous étions huit autour de la grande table. L'idée de juger mes confrères ne m'enchantait pas trop, mais tu as su me mettre à l'aise. Tu animas chaleureusement les débats, t'emballant pour tel ou tel, et tu nous fis part de ta grande admiration pour Cabu - tu venais de le rencontrer - pour son talent, mais aussi pour sa modestie, sa gentillesse et son total désintéressement.

Après les délibérations, nous nous retrouvâmes tous les huit au restaurant du coin : la matinée prit fin, arrosée de rires et de vin. Quelle tristesse de savoir que plus jamais je ne partagerai ta table et ta conversation, pas même un sourire complice...

Michel, t'ai-je assez remercié pour ton soutien sans faille ? Je n'en suis plus très sûre. À la fin du livre, évidemment. Mais de vive voix ?

Merci pour ta fidélité, ta générosité, ta grande humanité. Personne ne t’oubliera, ni ici, ni à Ramallah.

Michel Renaud.jpg

Hommage de Bruno à Michel.

*

Rendez-vous sur Hellocoton !

14:58 Publié dans Billet d'humeur, Carnet de voyage | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : hommage, carnet de voyage, michel renaud, charlie hebdo | |  Facebook | | | Pin it!