Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22.12.2006

La nuit de Petit Fantôme

medium_couvpetitfantome.gifComme l'année dernière, un gentil fantôme a rendez-vous avec vous...

Pour patienter en douceur d'ici la nuit de Noël, je vous propose d'écouter - ou de faire écouter aux petites oreilles de votre entourage ! - l'une de mes "Histoires pour les Petits" parue chez Milan Presse en novembre 2004 : La Nuit de Petit Fantôme...

Les voix sont celles de Carol Barbier, Agathe Beltra, Olivier Clément, Anne Lehmann et Catherine Pauwels. L'enregistrement et le mixage ont été faits au studio E-MAGIN.

 


01.11.2006

Trafic

medium_japautos0.2.jpgBienvenue à tous !

Aux habitués de mes lignes (pas toujours régulières) comme aux nouveaux venus, parfois passagers du hasard...

Venez prendre votre place dans le trafic ! Ici, là, maintenant, vous voilà sur le quai, juste devant le tableau des Correspondances...

Alors, laquelle choisir ? La correspondance postale et littéraire, imaginaire ou pas ? Celle que l'on peut parfois esquisser entre les idées, les arts et les gens ? Ou celle que l'on prend pour une autre destination, proche ou lointaine, réelle ou fictionnelle ?

Peu importe puisque vous pouvez tout choisir, aller partout, tout lire, tout explorer...

Je tiens ce carnet depuis presque un an. J'y ai fait part de ma petite actualité d'auteure, salons ou parutions. Noté quelques affinités musicales. Rendu compte de belles rencontres avec des classes. Confié mon grand intérêt pour le monde et certains combats courageux, contre l'oubli ou pour la paix...

À l'approche de cette deuxième année d'écriture, je ne vous fais pas de promesses. Je suivrai juste mon chemin, les yeux et le coeur grand ouverts. Peut-être aurez-vous envie de venir le croiser ici, quelquefois ?

 

Le tableau des Correspondances...

Pour lire des lettres, décacheter le Courrier des lecteurs.
Pour tout savoir de mon 1er roman, ouvrir Lettres à une disparue.
Pour mieux connaître le 2nd, visiter Soliman le Pacifique.
Pour m'accompagner dans les classes, aller au Point Rencontres.
Pour suivre mon actualité, prendre la Ligne 9.
Et pour partir un peu plus loin, feuilleter mes Cartes postales.

 

09:00 Publié dans En vrac dans mon sac, Ligne 9 (Station Bonne Nouvelle) | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blog, site internet | |  Facebook | | | Pin it!

18.10.2006

Destination Natalecta

Juste un petit mot pour vous souffler une idée : aller faire un tour sur Natalecta, Portail Communautaire de Littérature de Jeunesse !

 

16:00 Publié dans En vrac dans mon sac | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature jeunesse, liens | |  Facebook | | | Pin it!

21.09.2006

Afiyet Olsun !

medium_yellowcabs.jpg

 

Chose promise... Première escale, Istanbul ! C'est un souvenir délicieux. Et déjà, au départ, une histoire de correspondance.-

Lorsque j'étais au collège, mon professeur d'histoire me proposa de correspondre avec une jeune fille turque de mon âge, qui apprenait notre langue... et souhaitait s'en servir - si possible en se faisant des amies. Curieuse, j'acceptais volontiers !
L'été de l'année suivante, Elif vint en France pour plusieurs semaines. Mes parents l'accueillirent à la maison. Je partageai ma chambre (et de longues discussions nocturnes) avec elle.
Bien sûr, à la rentrée, notre correspondance reprit : elle s'était enrichie de souvenirs communs et de photographies. Mais, le temps passant, il faut bien avouer qu'elle s'essouffla un peu...
Je revis Elif une fois, deux années plus tard à Paris, presque par hasard. Puis nous nous perdîmes de vue - et de stylo - pour de bon.
-
La suite de l'histoire passe, dix ans après notre premier échange épistolaire, par un voyage à Prague... annulé au dernier moment. Cellule de crise. Mon chéri et moi décidons, comme ça, sur un coup de tête, de partir à la place pour Istanbul. Bien sûr, le caractère précipité de ce départ ne m'avait pas permis de reprendre contact avec Elif. Mais l'idée d'être là, dans sa ville, sans tenter de lui faire signe, me parut impossible. Je me souvenais de son nom et, plus ou moins phonétiquement, de l'adresse de ses parents. À la poste centrale, je consultai l'annuaire et trouvai le numéro de téléphone familial.
Hélas, je ne parle pas turc. En composant le numéro sur l'appareil de l'hôtel, j'appréhendais la conversation à venir. Comment me présenter ? Ses parents se souviendraient-ils de moi ?
Deux sonneries plus tard, Sevim, sa maman, me répondait dans un français parfait : "Véronique ? La correspondante française d'Elif ? Mais oui, bien sûr ! Je me souviens très bien de toi ! Tu es à Istanbul ? Il faut absolument venir dîner à la maison !"
-
Et voilà comment, par un joli soir de printemps, mon chéri et moi avons découvert la saveur de la gastronomie turque : en compagnie d'Elif, à la table de ses parents - et quelle table ! J'ignorais jusqu'alors que Sevim était une vraie spécialiste, qui écrivait des articles dans la presse et donnait des cours !
Aujourd'hui, je vous invite à partager cette découverte. Car Sevim a un site, où elle a répertorié de nombreuses recettes. (De mémoire, je vous conseille la soupe de lentilles corail, toutes les préparations de böreks et le très surprenant dessert au... blanc de poulet.) Mais surtout parce que Sevim sera en France pour nous faire goûter sa cuisine, du 30 septembre au 15 octobre prochains, au festival annuel de l'Impérial Palace d'Annecy !
-
Afiyet Olsun ! (Bon appétit !)

08:00 Publié dans En vrac dans mon sac | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : voyage, turquie, cuisine, correspondance, amitié | |  Facebook | | | Pin it!

18.09.2006

Prochaines stations

medium_luludort.jpgOù rêvez-vous d'aller ?

Que diriez-vous d'un rendez-vous à Istanbul, à la table d'une cuisinière extraordinaire ? D'une escale en plein Japon médiéval, via votre marchand de journaux ? D'une halte dans la Grèce d'Ulysse ?

Bien d'autres destinations me trottent encore dans la tête, que m'offrent mes lectures, mes échanges épistolaires, mon écriture, mes lecteurs et mon baladeur...

Revenez, vous verrez !

08:30 Publié dans En vrac dans mon sac, Ligne 9 (Station Bonne Nouvelle) | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : voyage, rêve, blog | |  Facebook | | | Pin it!

25.08.2006

Cartes postales

Chers lecteurs,

devinerez-vous d'où je vous écris ?

 

Juste un petit mot pour dire que je pense à vous...

"Ciao, ciao !"

Et à bientôt, ici.

 

13:05 Publié dans En vrac dans mon sac | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : photographie, italie, voyage, diaporama | |  Facebook | | | Pin it!

03.07.2006

Tous au Ministère !

medium_MAP.jpg

Longtemps que je n'avais pas eu un coup de coeur pareil ! (Et tant pis si j'abuse du point d'exclamation !)

Le MAP, c'est du RAP. Du militant, du bariolé ! Genre grandes gueules, mégaphone et accordéon. Des textes bien balancés (dans les gencives !) et du son monté sur ressort - "j'adore" !

 

Le MAP, selon eux, c'est...

Aimable comme une amende de métro

Attachant comme une déclaration d'impôt

Celui qui t'jette un froid même quand y fait chaud

MAP, fallait pas l'inviter, gros !

(extrait de Fallait pas nous inviter)

 

Mais le MAP, selon moi, c'est surtout...

Du fat, du frais et pas d'l'industriel

Du sain, du sah, du produit naturel

Du bio, du Hallal et pas du commerciel

(extrait de Donnez-nous)

 

Goûtez-y, et... Hamdoulah !

 

> Cliquez sur l'image et... musique !

 

11:00 Publié dans En vrac dans mon sac | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : map, rap, musique | |  Facebook | | | Pin it!

22.05.2006

Tendre Banlieue

Belle ambiance, hier, à l'anis Gras.
Dans l'ancienne distillerie d'Arcueil, de très nombreuses oeuvres, de la musique vivante, des enfants les mains pleines d'encre ou de chocolat, du café, du soleil... et un peu d'anisette - bien sûr !
Je vous propose une petite visite en images...
-
medium_expoanis02.3.jpg
medium_expoanis03.2.jpg
medium_expoanis04.2.jpg
medium_bintou01.2.jpg
-
- Alors ? Elle n'est pas belle, la banlieue parisienne ? *
-
* Petit clin d'oeil à Tito, créateur d'une bande dessinée célèbre et chère au coeur de tous les lecteurs d'Okapi, que j'ai eu la chance de croiser au Salon du Livre d'Agen... à suivre !

12:00 Publié dans En vrac dans mon sac | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : anis gras, tito, tendre banlieue, exposition | |  Facebook | | | Pin it!

17.05.2006

Grand Corps Malade

medium_album.jpeg

Petit Chaton Bleu a grandi, Polo et Fab aussi...

Par la magie des mots, par le charme des rues, à midi 20 précises, le voilà devenu... un Prince. Au Royaume du Slam, Grand Corps Malade fait un malheur. Dans mon baladeur, mon bonheur !

 

> Cliquez sur l'image et... musique !

 

07:00 Publié dans En vrac dans mon sac | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : grand corps malade, slam, musique | |  Facebook | | | Pin it!

16.05.2006

Destination Gravures

Dimanche, l'anis GRAS ouvre ses portes pour une exposition festive - avec musique !
Si le coeur vous en dit, allez jeter un oeil - et une oreille aussi !
Et puis, saluez Rosa de ma part...
-
medium_gravureaarcueil.jpg
-
55 avenue Laplace ARCUEIL - RER Laplace - de 11 à 18 h
-
concert à partir de 14 h
SWING MA DOUCE * BINTOU SOUKHO
B-ROY "TOUT SEUL" * PULSATION
-
Vivement dimanche ! Non ?
-

09:00 Publié dans En vrac dans mon sac | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | Pin it!

12.05.2006

Destination Murmure

Coup de coeur pour une jeune librairie !
-
medium_murmuredesmots.4.jpg-
-
" Il était une fois deux amies papivores.
Elles dévoraient tout : romans, essais, livres d'art,
albums jeunesse, policiers, bandes dessinées...
Un jour, elles eurent envie de partager leurs passions,
émotions et grands frissons. "
-
Ainsi commence l'aventure du Murmure... Longue vie à lui !
-
-

07:00 Publié dans En vrac dans mon sac | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dédicace, librairie | |  Facebook | | | Pin it!

24.02.2006

Destination Le grenier de Sarah

 

Aujourd'hui, je vous invite à découvrir un site remarquable. Le grenier de Sarah (c'est son nom) a été conçu par le Mémorial de la Shoah pour pouvoir être visité sans difficulté par un enfant seul, mais je le recommande plus que chaleureusement aux adultes.

 

Dans le grenier de Sarah, vous trouverez des livres, un album-photo, une valise... qui vous emporteront dans la mémoire de la culture yiddish et du destin tragique des Juifs d'Europe.

Vous découvrirez, derrière chacun des portraits de l'album, l'histoire de la vie d'un enfant pendant la Seconde Guerre mondiale. Celle d'Anne Frank, bien sûr, mais aussi celles, moins connues, de Francine Christophe, Rachel Ségal-Jaeglé, Irène Savignon et Albert Lifchitz : autant d'existences tranquilles défigurées par la Shoah. Tous ces récits, nous permettent également de croiser des Justes et des résistants - de quoi garder un peu d'espoir et croire encore en quelque Humanité...

Même si, d'après moi, le graphisme un peu trop raide n'est pas toujours à la hauteur, les documents d'époque, eux, sont particulièrement émouvants. Et les voix qui disent ces vies savent nous les rendre infiniment proches.

 

Enfin, n'oubliez-pas de fouiner, de fouiller, comme dans tout bon vieux grenier qui se respecte ! Vous aurez alors le bonheur d'entendre sonner quelques mots de Yiddish et apprendrez beaucoup de petites choses, bien vivantes, du quotidien ou des traditions de cette culture.

 

15:10 Publié dans En vrac dans mon sac | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : shoah, mémoire, liens | |  Facebook | | | Pin it!

21.02.2006

L’affiche rouge

medium_lafficherouge1.jpeg

 

Dans une note précédente, et en choeur avec Lamia Oualalou, je citais un vers de Louis Aragon - La justice viendra sur nos pas triomphants - extrait de L'affiche rouge, poème mis en musique et chanté par Léo Ferré.

Peut-être verrez-vous, vous aussi, une certaine "correspondance" entre ces 23 résistants, exécutés par les Nazis le 21 février 1944 (c'est-à-dire il y a 62 ans tout juste), et les disparus d'Argentine, broyés par une dictature particulièrement cruelle et ouvertement inspirée du IIIème Reich.

 

 

Vous n’avez réclamé ni gloire ni les larmes
Ni l’orgue ni
la prière aux agonisants
Onze ans déjà que cela passe vite onze ans
Vous vous étiez servis simplement de vos armes
La mort n’éblouit pas les yeux des Partisans

 

Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes
Noirs de barbe et de nuit hirsutes menaçants
L’affiche qui semblait une tache de sang
Parce qu’à prononcer vos noms sont difficiles
Y cherchait un effet de peur sur les passants

 

Nul ne semblait vous voir Français de préférence
Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant
Mais à l’heure du couvre-feu des doigts errants
Avaient écrit sous vos photos MORTS POUR LA FRANCE

 

Et les mornes matins en étaient différents
Tout avait la couleur uniforme du givre
A la fin février pour vos derniers moments
Et c’est alors que l’un de vous dit calmement
Bonheur à tous Bonheur à ceux qui vont survivre
Je meurs sans haine en moi pour le peuple allemand

 

Adieu la peine et le plaisir Adieu les roses
Adieu la vie adieu la lumière et le vent
Marie-toi sois heureuse et pense à moi souvent
Toi qui vas demeurer dans la beauté des choses
Quand tout sera fini plus tard en Erivan

 

Un grand soleil d’hiver éclaire la colline
Que la nature est belle et que le coeur me fend
La justice viendra sur nos pas triomphants
Ma Mélinée ô mon amour mon orpheline
Et je te dis de vivre et d’avoir un enfant

 

Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent
Vingt et trois qui donnaient le coeur avant le temps
Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant
Vingt et trois amoureux de vivre à en mourir
Vingt et trois qui criaient la France en s’abattant

 

 

10:10 Publié dans En vrac dans mon sac, Lettres à une disparue | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dictature, mémoire | |  Facebook | | | Pin it!

25.11.2005

Station Baudelaire

 

CORRESPONDANCES

 

La Nature est un temple où de vivants piliers

Laissent parfois sortir de confuses paroles :

L'homme y passe à travers des forêts de symboles

Qui l'observent avec des regards familiers.

 

Comme de longs échos qui de loin se confondent

Dans une ténébreuse et profonde unité

Vaste comme la nuit et comme la clarté,

Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.

 

Il est des parfums frais comme des chairs d'enfants,

Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,

- Et d'autres, corrompus, riches et triomphants,

 

Ayant l'expansion des choses infinies,

Comme l'ambre, le musc, le benjoin et l'encens,

Qui chantent les transports de l'esprit et des sens.

 

Charles Baudelaire

 

 

Serais-je mystique ? Je ne crois pas. Profondément athée, plutôt. Mais... une athée qui doute.

 

J'aime, dans ce poème, l'image poignante de l'Homme, perdu et ignorant, errant sur Terre sans saisir le sens de son existence. Certains jours, je m'y reconnais...

 

09:40 Publié dans En vrac dans mon sac | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : baudelaire, correspondances, poésie, blog | |  Facebook | | | Pin it!