Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22.06.2016

La Cabane à Histoires

Pour fêter l'arrivée de l'été - si si, on y croit ! - j'ai très envie, ce matin, de vous emmener dans un bel endroit, encore un peu secret, caché en haut d'un arbre à la lisière d'un champ... C'est un lieu sorti tout droit de l'enfance et qui comme par magie nous y ramène presque instantanément : La Cabane à Histoires.

 

 

Cette bande-annonce vient tout juste d'être montrée lors de la conférence de presse de Canal+ au MIFA du Festival du film d'animation d'Annecy : elle fait la promotion d'une nouvelle série TV dite « hybride » (film et animation) à destination des enfants. Produite par l'équipe très sympathique de Dandelooo, elle sera diffusée sur PIWI+ à partir de cet automne et fera la part belle à... la littérature jeunesse !

 

Quatre amis se retrouvent dans une cabane cachée dans les arbres pour partager l’histoire de leur livre préféré, "plonger" dans les images et surtout donner envie aux autres de la lire...

 

Vous avez deviné ? L'un des 26 épisodes mettra en scène la lecture d'une histoire née de mon imagination et publiée, illustrée par Pascal Vilcollet, aux Éditions du Ricochet - une histoire de voisins mal embouchés, qui se prennent soudain de passion pour le jardinage grand format. Vous voyez ?

 

Je suis (de loin) les préparatifs et je peux vous dire que j'ai drôlement hâte de voir Grogredin et Têtencoin, nos deux affreux monstres des bois, s'animer... parce que, vraiment, ça promet !

 

Dandelooo.jpg

 

@ suivre :)

*

23.12.2010

Sur ma Grande Vague...

Couvlagrandevague.jpgD'expérience, je peux le dire (maintenant que je suis une vieille auteure jeunesse) : il y a des livres qui portent. Qui vous emmènent plus loin que prévu. Comme Lettres à une disparue - mon premier "bébé de papier" - La Grande Vague semble être de ceux-là.

Une exemple. En octobre dernier, j'ai été contactée par une productrice de la chaîne de télévision publique japonaise (NHK, l'équivalent de France-Télévision) qui m'a dit être très intéressée par mon approche d'Hokusai et du Japon à travers mon album. Elle et son équipe voulaient me rencontrer, m'interroger sur mon travail et, si possible, me filmer en situation d'échange avec des enfants lecteurs de mon livre...

Par chance, il se trouvait justement qu'en décembre, je devais rencontrer une classe des Mureaux qui travaillait sur l'album. Une fois tout le monde averti (enseignantes, directeur d'école, conseillère pédagogique, inspectrice, élèves et parents !) et les diverses autorisations administratives signées, le projet a pris forme, dans la bonne humeur.

Le jour J, l'équipe franco-japonaise de télévision s'est glissée dans la classe en souplesse. Les enfants - des CE2 - m'ont accueillie avec naturel et la rencontre s'est déroulée sans problème : j'ai répondu à leurs questions sur mon livre et mon métier, ils ont chanté une chanson japonaise (oui oui, en japonais !) et lu les histoires qu'ils avaient écrites en s'inspirant, eux aussi, d'estampes d'Hokusai...

 

décembre 2010 032.JPG

décembre 2010 031.JPG

décembre 2010 022.JPG

 

Ce fut une belle rencontre ! Si vous souhaitez entendre la chanson qu'ont interprêtée ces enfants avec brio - Miki, la productrice, était épatée ! - suivez-moi par-ici. Je suis sûre qu'en découvrant la traduction des paroles, vous comprendrez pourquoi l'enseignante l'avait choisie pour faire écho à un autre de mes livres, étudié par la classe voisine ! (Que j'aime lorsque tout est pensé ainsi, avec tant de bonheur et de finesse !)

Mais la journée n'était pas finie ! Après ma seconde rencontre - qui donc ne concernait pas La Grande Vague - je retrouvai, dans l'après-midi, l'équipe de NHK chez moi, pour un portrait, suivi d'un entretien...

 

DSCF1329.JPG

DSCF1331.JPG

DSCF1334.JPG

DSCF1339.JPG

Merci pour les cadeaux !

(Les gâteaux de haricots rouges sont délicieux ^^)

 

Je tiens à remercier très chaleureusement tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette journée : les enfants et leur enseignante, l'équipe pédagogique de la circonscription des Mureaux (78) et enfin Miki et ses deux complices, cameraman et preneur de son, qui ont su transformer ces heures un peu stressantes - je n'aime pas spécialement être filmée ! - en vrais bons moments !

Si tout se passe comme prévu, j'aurai des nouvelles de ce reportage en mai prochain. Il doit être inclus dans une série de trois documentaires consacrés à la perception de l'art japonais à l'étranger. Bien sûr, je vous tiendrai au courant... Mais, d'ici-là, laissez-moi vous souhaiter d'excellentes fêtes de fin d'année !

Qu'une grande vague de bonheur vous éclabousse en 2011 !

 

@ suivre...