Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31.05.2007

Un petit bouquet, un !

2abf1025d43e7175835bbb48d9a8bfa4.jpg

Et pour finir mai en beauté, malgré la température quasi-polaire, je vous ai cueilli quelques liens vers les univers (tendres, joyeux, colorés, magiques...) d'Oreli Gouel, Peggy Nille, Emmanuelle Eeckhout, Bridget Strevens et Bruno Pilorget. Prenez votre temps pour les explorer : de vrais trésors y sont cachés... comme cette Naissance du Printemps, signée Peggy et Paco.

Atchiiii ! (Bonne journée !)

 

10:25 Publié dans En vrac dans mon sac | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : littérature jeunesse, liens, illustration | |  Facebook | | | Pin it!

30.05.2007

Pomme de reinette...

b63d1e45fdd39996622d52253b6cc054.jpgCes jours-ci, pas le temps d'écrire grand chose : un débarquement familial massif est annoncé chez moi pour samedi prochain, j'ai la crève et pour tout arranger... la maison est en chantier (mais ça, c'est assez courant) !

Je prends juste cinq minutes pour faire un double petit clin d'oeil - à Maria la collectionneuse et à Marie qui y a beaucoup écrit - avec le site dédié à l'anniversaire du magazine Pomme d'Api. La couverture de 1973 a réveillé des tas de jolis souvenirs en moi... Peut-être en reconnaîtrez-vous certaines ?

Et pour les plus jeunes, vous trouverez quelques coloriages et e-cards, mais aussi et surtout la recette du "chien pomme de terre".

Ouaf ! (Bon anniversaire !)

 

25.05.2007

La carta misteriosa

Il y a quelques temps, je vous proposais un jeu des différences entre deux couvertures de "mon" J'Aime Lire, La lettre mystérieuse. L'une était celle de l'édition originale (française) et l'autre celle de son adaptation canadienne (québécoise) : l'exercice était difficile. Cette fois-ci, avouez-le, c'est plus facile !
 
7834e1cc13defef514744ea7dea55ad7.jpg

Un dia, Martin recibe una misteriosa carta desde China. Martin decide averigüar quién se le ha enviado.
 
Sans doute allez-vous me trouver un peu gamine, mais l'idée que des enfants espagnols, mexicains, chiliens, argentins... puissent lire l'aventure de mon petit Martin et de sa lettre voyageuse, dans une langue qui m'est inconnue, m'enchante littéralement !
 
Post-scriptum (personnel) : chers Jeanne, Jim, Augustin et Violette - ou plutôt Juana, Jaime, Agustin y Violeta ! - eh bien, voilà, ça y est ! vous êtes célèbres dans le monde (presque) entier !
 
*

23.05.2007

Destination Persepolis

À Cannes, aujourd'hui. Votez Marjane !

21.05.2007

Simple, la paix ?

Aujourd'hui, grande première : je délibère et juge. Mais non, je ne suis pas à Cannes ! J'ai été invitée à faire office de juré pour un concours de dessin co-organisé par l'Education Nationale et l'association Fair Events, sur le thème de la paix.
Pourquoi donc ai-je été sollicitée ? Sans doute est-ce en rapport avec mon roman Soliman le Pacifique... Je sais seulement que nous serons une dizaine à devoir choisir, en deux temps et en argumentant, cinq oeuvres dans chacune des deux catégories, celles des élèves des écoles et celles arrivées via Internet.
Pourquoi ai-je accepté ? Simplement par curiosité... Car je suis bien consciente du caractère dérisoire de l'affaire. Et je sais qu'en me rendant rue Monge, sur les lieux de la délibération, j'entendrai la petite voix de Naïm (le héros d'Une bouteille dans la mer de Gaza, de Valérie Zenatti) qui se moquera de moi comme de sa correspondante israélienne :
"Ou envoie ta lettre à un concours genre "Des enfants pour la paix". Je suis sûr que l'Unesco organise plein de trucs de cet acabit avec des dessins de gamins où on voit des colombes blessées qui ressemblent à des poules mal égorgées, des rameaux d'olivier qui jonchent le sol et des poèmes où le mot "paix" apparaît en acrostiche."
Mais je sais aussi qu'en descendant à la station de métro Cardinal Lemoine, je penserai à Simple, de Marie-Aude Murail. C'est par là qu'habitent Kléber, son frère et leurs co-locataires, qui nous réjouissent beaucoup, mes enfants et moi, chaque soir à l'heure de la lecture, depuis une semaine.
9f03363282fafb1f65b09a6edad6d287.jpg9ee9b915d225ea27a910e8ad5d336e62.jpg
Alors... la paix ?  "Oh, oh, joli mot !"

14.05.2007

Prom'nons-nous...

...dans les belles images de Lucie !
 
 

11.05.2007

Tous à vos plume... aux !

medium_GMDP05.jpg
Le voilà ! C'est lui, mon dernier bébé !
 
(@ suivre... )

01.05.2007

Milos sauce Citrouille

medium_citrouille47.jpg Voici la jolie critique de mon cher Milos parue dans le tout dernier numéro de Citrouille (Revue des Librairies Jeunesse) !

 

À l'hôtel Albinos, tout va bien dans le meilleur des mondes, il n'y a "jamais de soucis ni d'ennuis", jusqu'à la venue de Milos, un squelette violoniste qui a dû fuir son pays. Pour les occupants de l'hôtel, pas de doutes, son installation signifiera bientôt désordres et malheurs. Heureusement, le petit Oscar, bien aidé par l'ingénieuse intervention du Père Noël, ouvrira les yeux aux plus récalcitrants... Voilà une jolie métaphore - un brin angélique - de l'acceptation de l'autre malgré ses différences apparemment insurmontables au premier abord et, plus concrètement bien sûr, de l'intégration souvent délicate des émigrés ayant fui des conditions de vie insupportables. L'illustration d'Isabelle Charly, mélange habile de collages, dessins et gouaches, fonctionne parfaitement avec le texte de Véronique Massenot. On ne peut qu'adorer la bonne bouille de ce squelette violoniste et abhorrer les propos intolérants et stupides de l'odieux Général Ité. Mention spéciale au Père Noël qui apporte ici le plus utile des cadeaux !

Guillaume Boutreux, librairie M'LIRE.